Un blog de voyage qui donne des ailes
portrait de rêveur en afrique du sud cape town
Afrique du Sud Mes Portraits de Rêveurs

Mes Portraits de Rêveurs à Cape Town en Afrique du Sud

Mon dernier voyage en Afrique du Sud a été une vraie source d’inspiration grâce à toutes les rencontres que j’ai pu faire dans le cadre de l’écriture du guide « Cape Town L’Essentiel«  par les Éditions Nomades.

Des rencontres qui ont été pour certaines planifiées et d’autres totalement imprévues, comme j’aime et que j’ai déjà pu faire avec mes autres Portraits de Rêveurs.
Après l’Ouganda, la Tanzanie, on s’envole ensemble dans la région du Cap pour faire la rencontre de femmes et d’hommes qui vivent en Afrique du Sud, découvrir leurs histoires, leurs inspirations, leurs passions et leurs rêves…

Devin

Voici mon premier rêveur que j’ai immortalisé en Afrique du Sud.
Je vous présente un rêveur prénommé Devin. Un homme passionné que j’ai rencontré dans le quartier de Woodstock à Cape Town.
Devin est à la fois motard, photographe, modèle, grand voyageur et entrepreneur. Il fait et entreprend tout dans une passion sans limite qui l’a poussé il y a 4 ans à lancer WoodstockMotoCo.
Le concept : ouvrir comme un grand garage pour accueillir des passionnés de moto comme lui afin de garer, réparer sa moto, donner des cours pour apprendre les techniques et les bases pour monter, réparer une moto à des personnes qui le souhaitent. Ce garage abrite aussi un café, un espace pour se faire tatouer (entre autre !). C’est un lieu convivial pour se retrouver entourés de belles motos et partager une même passion : la moto certes, mais aussi l’envie de partage.
Devin a d’une certaine manière déjà réalisé son rêve le plus fou,  celui de créer cet endroit. Mais ce qu’il aimerait encore plus… serait de s’installer à deux heures du Cap, proche de la ville de Barrydale sur la route des Jardins. Un endroit qu’il m’a montré sur Google Map, entourés de montagnes et de routes panoramiques si idéales pour conduire ses motos.
Son endroit idéal : vivre dans une ferme avec des milliers de chiens et créer donc son « paradis de motos ». Un paradis comme un peu celui de Woodstock mais en plein cœur de la nature…Car la nature, pour lui, c’est la vie !

Xanelé et Jérémy

portrait rêveur afrique du sudXanelé et Jéremy sont tous deux Sud-Africains et originaires de Mossel Bay et de Swellendam. Ils vivent à Cape Town depuis leurs études. Ils se sont mariés et ont fondé une entreprise sociale, See Saw Do, afin de mener des projets sociaux auprès des enfants. Ainsi, Xanelé et Jéremy s’engagent aux côtés d’ONG et autres organisations liées à l’enfance, en apportant le matériel nécessaire pour l’éducation des enfants, le développement de certaines écoles en ville etc. Ils entreprennent également des actions pour réhabiliter des écoles en apportant une touche très colorée et positive sur les murs des écoles. Lorsque je leur ai posé ma question liée au rêve, c’était (presque) comme une évidence d’avoir un seul et même rêve…ensemble. C’est d’ailleurs le premier rêve que j’immortalise avec un couple !

La ferme, Xanelé et Jérémy l’ont déjà trouvé… Il s’agit de la ferme Eenuurkop Guest Farm, une ferme familiale située non loin de Swellendam (à 220 kilomètres à l’est de Cape Town). Ils vont donc pouvoir mener des projets culturels et éducatifs en créant par exemple une école Montessori, ouvrir un refuge pour les animaux.

Yann

portrait rêveur afrique du sudJe vous présente Yann. Il est français et a fait ses premiers pas en Afrique du Sud lorsqu’il avait remporté un concours avec National Geographic pour être l’un des ambassadeurs d’Afrique du Sud et découvrir pendant 10 jours le pays. Un premier coup de cœur pour la destination pour ensuite décider de poser ses valises définitivement en 2014 dans la ville de Cape Town. Son cœur de métier : la photographie, la vidéo et le son. Voici son site internet. Yann immortalise en photos et en vidéos des documentaires et aussi des événements privés comme des mariages à Cape Town et aux quatre coins du pays. Yann a aussi co-fondé l’association Car Cruisers en 2016 car en arrivant au Cap, il a été marqué par les gens qui vivaient dans les rues. Il a alors souhaité leur apporter son soutien aux côtés de volontaires (de plus en plus nombreux) en créant des connexions et un peu plus de chaleur humaine et les soutenir pour les sortir de la rue avec d’autres associations locales. Son rêve de demain, il en a plusieurs…comme celui d’aller à la rencontre des gorilles en Ouganda…Mais lors de notre rencontre, il m’a parlé d’effectuer un voyage dans l’espace. Une envie qui peut paraître encore irréaliste mais cette envie, la sienne, serait de pouvoir découvrir notre Terre d’en haut et réaliser encore plus que nous sommes vraiment petits face à toute l’immensité de l’espace et la galaxie et ainsi, prendre un peu plus de recul.

-Brotherhood- . It could be me, in Reunion island, 25 years ago. Hanging around with my brothers, looking for adventure. . My neighborhood was surely different but the bond between us, between them, comes from the same energy, the same love. . The thing is, those kids are often left to their own devices in surroundings that can be rough! . « Happy feet youth project » is an amazing initiative from Siviwe Mbinda, an ex tourist guide in Langa, Cape Town. He created this NGO to improve educational opportunities and encourage healthy lifestyles for those kids. The answer as those ones…. . Give it a read, donate, participate and help to empower those kids and build a better future for them: www.happyfeetyouthproject.com . #kayelitsha #CapeTown #southafrica #africa #NikonFM2 #filmcamera #portraitphotography #youth #people #empower #brotherhood #onelove #onfilm #filmisnotdead #keepfilmalive #shootfilm #ishootfilm #filmphotography #longlivefilm #filmlove #analoguephotography #analogfeatures #staybrokeshootfilm #sickymagazine #capetownmag #justifiedmagazine #fisheyemagazine #lensculture

Une publication partagée par 🔥Photographer//LifeCruiser🔥 (@yannmacherez) le

Laurène

portrait rêveur afrique du sudJe vous présente Laurène que j’ai connu lorsque je vivais au Cap lors d’une escapade à Hermanus. Je l’ai retrouvé pendant mon voyage car c’est elle qui m’a gentiment accueilli pour mes premières nuits à Cape Town.
Laurène travaille dans le domaine du voyage. Son  métier, celui de faire découvrir l’Afrique du Sud aux voyageurs. Laurène a déjà pas mal voyagé : entre le Canada et l’Australie, c’est à Cape Town qu’elle a posé ses valises depuis 2015.
Son rêve serait de continuer à voyager mais de manière à se sentir encore plus privilégié et hors des sentiers battus. Sa destination idéale: la Papouasie Nouvelle-Guinée, qu’elle perçoit comme une destination encore sauvage et tant méconnue. Et vous, connaissez-vous cette destination ?

Camille 

portrait rêveur afrique du sudJe vous présente Camille, une française qui vit à Cape Town depuis quelques années maintenant et avec qui je co-écris le guide avec Editions Nomades #CapeTownLessentiel
C’est au marché d’Hout Bay que j’ai immortalisé le rêve de Camille, quelques heures avant mon retour en France. En me dévoilant son rêve, Camille avait tant à dire sur son rêve. Je ne pouvais plus l’arrêter.
Camille a pleins de rêves mais celui qu’elle souhaiterait réaliser en premier serait de continuer à faire voyager les gens en Afrique du Sud en leur montrant d’autres facettes du pays, autres que les circuits traditionnels qu’elle propose généralement.
Camille organise aujourd’hui des voyages à travers son métier (c’est d’ailleurs comme ça que je l’ai rencontré…nous étions collègues !) et rêverait à l’avenir de le faire encore un peu plus différemment et à sa manière ! Camille a pleins d’idées qu’elle a partagé avec moi. ..car elle adore ce que l’Afrique du Sud et le Cap ont à offrir en terme de culture, de rencontre, de nature et d’activités !
Et en plus Camille est une personne passionnée, déterminée et créatrice…je sais qu’elle y arrivera!

Arthur portrait rêveur afrique du sud

Voici Arthur, que j’ai connu aussi lors de notre vie en Afrique du Sud car c’est le mari de Camille. Arthur vit au Cap depuis quelques temps déjà et compte bien y continuer son bout de chemin par ici encore…et encore ! Arthur aime découvrir pleins de choses. Il avait eu pour ses 30 ans une immersion dans le métier de la fauconnerie. Il avait vraiment adoré et à souhaité s’inscrire à des cours de fauconnerie les week-ends dans un objectif précis, de devenir un jour fauconnier. Il sait déjà comment en faire sa passion, un métier…Souhaitons lui que son rêve se réalise aussi un jour !

Papama 

portrait rêveur afrique du sudVoici Papama. Son prénom signifie « Time to wake up » et reflète tout à fait l’état d’esprit de cette femme sud-africaine, maman de deux enfants et entrepreneure de sa propre marque de vêtements, appelé Butterpudding. Papama vit à Johannesburg mais a une seconde maison à Cape Town où elle retrouve plusieurs fois par mois ses amis et ses proches. Papama a créé sa propre marque de vêtements, Butter Pudding et a lancé il y a quelques mois une ligne de vêtements « Africa Your Time is Now » pour petits et grands pour véhiculer une image positive, dynamique et pleine d’espoir au continent africain. Son rêve, elle est en plein dedans, à travers sa marque qu’elle a créé… mais elle souhaiterait que sa marque prenne plus d’ampleur afin d’apporter encore plus de soutien et d’aide auprès des enfants qui sont dans le besoin en Afrique du Sud. Une rencontre incroyable et qui m’a tant inspiré. Merci Papama et merci à Juliette de Mon Ambassade de m’avoir parlé d’elle.

Une publication partagée par @butterpudding_ le

Maxwell

Voici MAK1ONE. Sous son vrai nom, Maxwell, c’est un artiste sud-africain très engagé dans son pays. Né dans le township de Mitchells Plain au Cap, il a grandi et évolué dans le mouvement Hip Hop en s’engageant dans l’art avec comme mode d’expression, le graffiti. Maxwell est un artiste à part entière qui aime partager sa passion, son histoire, son art auprès des personnes de tout âge venant de tous milieux sociaux.

Elise

portrait rêveur afrique du sud

Ancienne parisienne, Elise a posé définitivement ses valises au Cap en famille en 2015 où elle a même créé sa propre marque, We All Share Roots. En plus d’être une entrepreneure positive et acharnée avec une véritable vision éthique et des valeurs responsables, Elise est une jeune maman qui aime re-découvrir chaque jour la ville du Cap seule ou en famille. Lorsque je lui ai posé ma question sur le rêve, elle a hésité…puis c’était une évidence et depuis (presque) toujours : celui de partir voyager un jour en porte-conteneurs. Elle a besoin encore un peu de temps pour pouvoir s’organiser et un jour réaliser son rêve, qui lui tient vraiment à coeur depuis longtemps.

Morgane

portrait rêveur afrique du sud
J’ai rencontré Morgane dans le cadre de l’écriture du Guide. Morgane est une artiste française et a créée sa propre marque de bijoux en Afrique du Sud : Morgane and The Queens. Créer (tout le temps, tout le temps), c’est son véritable bol d’air et sa raison de vivre et de travailler. Après des études aux Beaux-Arts, Morgane a toujours construit quelque chose, était entourée de créateurs et par amour pour la ville du Cap et aussi d’une personne, elle a quitté sa Corse natale et Paris pour venir s’installer à Cape Town.  Elle souhaitait construire « quelque chose », apporter une différence. Aujourd’hui, elle travaille dans son propre atelier dans le quartier de Woodstock et a des rêves encore pleins la tête !

Juma 

portrait rêveur afrique du sud

Juma est sud-africain et vit dans l’un des quartiers du township de Khayelitsha. Il est artiste et a toujours aimé s’impliquer dans divers projets culturels et artistiques auprès de la communauté locale. Il a alors créé sa propre agence de tourisme responsable en 2009, en proposant des excursions uniques dans les townships de Cape Town et à Woodstock, tout en amenant les voyageurs à travailler avec les locaux, à passer du temps à leurs côtés, découvrir leurs cultures, et non pas uniquement prendre des photos et repartir. Je l’ai rencontré lorsque nous sommes allés dernièrement à Cape Town et que nous avons pu à ses côtés, rencontrer quelques locaux, dont Irène, une habitante de Khayelitsha, que vous allez découvrir ci-dessous. Lors de cette journée avec lui, nous avons ainsi peint entre autre, une girafe qui…vole sur l’une des maisons.

C’est l’un des moments les plus marquants de notre voyage …celui d’être parti à la rencontre des habitants d’un township. Car oui, Cape Town ce n’est pas que la nature, la mer, les montagnes et les bons restaurants et cafés… c’est aussi les townships qui font partis de l’histoire du Cap et de l’Afrique du Sud. Toujours délicat de se rendre dans un township sans passer pour passer des touristes qui veulent juste « voir ». Vous commencez peut être à me connaître maintenant …et vous vous doutez bien que je ne recherchais pas cela. Je cherchais à vivre une expérience utile et dans le respect tout en rencontrant des habitants dans un township et comprendre… Je recherchais donc une visite dite éthique et responsable. Et ca existe encore ! Et c’est grâce à Juma, un sud africain qui vit lui même dans le township de Kalyetisha et qui a fondé son association @townshiparttours que nous avons grâce à lui, passé un moment humainement riche au cœur même de son quartier. Je vous laisse découvrir plus de détails si cela vous intéresse sur mon nouvel article qui vient de sortir sur le blog! #capetown #afriquedusud #kalyetisha #jumatours #township #southafrica #wowsouthafrica #meetsouhtafrica #human #rencontre #immersion

Une publication partagée par ᴹ ᴬ ᴿ ᴸ ᴱ ᴺ ᴱ 🌍 (@lagirafequivole) le

Juma est très engagé auprès de la communauté et son rêve est tout à fait en phase avec tous les projets qu’il entreprend. Allez jetez un coup d’oeil sur son site internetpour découvrir ce qu’il propose à Cape Town !

Mathieuportrait rêveur afrique du sud

Voici Mathieu, un Français qui est arrivé en Afrique du Sud en 2004 dans le cadre d’un stage dans un domaine viticole. Puis, finalement, il n’es plus jamais reparti. Après quelques années à évoluer dans le domaine de l’oenologie, il a crée aujourd’hui sa propre agence et emmène les voyageurs à découvrir autrement les vins sud-africains. Mathieu a une passion, le vin donc, et aimerait transmettre sa passion et tout ce qu’il a entrepris à ses enfants. Mathieu sera lui aussi dans le guide que je co-écris alors je ne peux pas non plus trop vous en dire sur lui ! Mais je vous invite à découvrir son agence par ICI.

Irèneportrait rêveur afrique du sud

Un autre sourire pour finir mes Portraits de Rêveurs en Afrique du Sud, avec cette fois, Irène, une habitante de Khayelitsha, que j’ai rencontré grâce à Juma et lors de notre virée dans ce township de Cape Town. Irène nous a ouvert ses portes avec ses deux filles pour passer un moment tous ensemble à manger du pap, du poulet et des épinards, chez elle. Irène adore cuisiner et aime son quartier. Elle connaît tout le monde et aimerait pouvoir se procurer une énorme marmite pour pouvoir cuisiner des plats à plus grande échelle pour ses voisins et les vendre.

*

Merci à Camille sans qui je n’aurai pas pu écrire ce guide et sans qui je n’aurai pas pu rencontrer ces quelques personnes si inspirantes.

Retrouvez également d’autres portraits dans mon nouveau guide, Cape Town l’Essentiel, paru aux Editions Nomades. Pour le commander, c’est par ICI.

À très vite avec d’autres portraits des quatre coins du monde…
Pour retrouver mes Petits de Rêveurs
Ou même en France 

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply

    CommentLuv badge