Un blog de voyage qui donne des ailes
itinéraire voyage famille Bali
Bali

Notre itinéraire à Bali…en famille ! Nos étapes, conseils et adresses à ne pas manquer !

Nous sommes partis en famille (avec un enfant âgé de 5 ans et demi) pendant les vacances scolaires de février, pendant près de 15 nuits au coeur de l’île de Bali.

Nous avons fait un voyage itinérant sur l’île de Bali et sur l’île de Gili Air par nous-même. Je regrette parfois de ne pas avoir fait appel à une agence, experte de la destination, pour nous concocter encore plus de moments « hors des sentiers battus ». Car, en effet, Bali est bel et bien une destination très touristique et je dirai même que certains endroits ont perdu, selon moi, leurs « âmes » et qu’il est donc toujours intéressant de s’éloigner un peu plus des villes touristiques.itinéraire voyage famille Bali

Fort heureusement, j’avais apporté dans ma valise le nouveau guide « Bali l’Essentiel » qui a été notre petit compagnon idéal de voyage. Ce guide a été écrit par un habitant de Bali, et compte près de 160 adresses à la fois incontournables et secrètes à découvrir. Ce fut un moyen idéal pour vous donner quelques idées d’expériences, de lieux à découvrir tout au long de notre séjour. Je vous recommande vivement de le commander pour l’emmener dans votre valise et découvrir Bali à travers ce guide.

guide bali l'essentiel

Notre itinéraire en famille sur l’île de Bali 

Je partage avec vous une carte de situation de l’île de Bali avec les diverses étapes où nous nous sommes rendus. En cliquant de plus près sur les lieux, vous y découvrirez aussi nos meilleures adresses que nous avons découvert tout au long de notre séjour.

Vous pouvez aussi retrouver ma carte avec mes autres adresses (restaurants, bars etc.) sur l’application que j’aime beaucoup utilisé, Mapstr en téléchargeant tout d’abord l’application puis en recherchant mon profil : @lagirafequivole.

Nos conseils et bonnes adresses de notre itinéraire à Bali

Canggu

itinéraire voyage famille BaliDès notre arrivée en terres balinaises, nous avons posé nos valises dans un tout nouvel hôtel, le Wasabi, situé à quelques centaines de mètres de la plage publique Pantai Pererenan à Canggu.

Pour y arriver, nous avons mis près d’une heure de route, de l’aéroport jusqu’à l’hôtel. En effet, on se rendra très vite compte qu’à Bali, le trafic est dense et qu’on met parfois des heures pour faire seulement quelques dizaines de kilomètres.

Nos coups de cœur à Canggu:

  • L’hôtel Wasabi était vraiment sympathique avec une équipe agréable et qui veut bien faire et très motivée. Leurs petits-déjeuners étaient à tomber. Côte hôtel, les chambres sont très confortables. Bon à savoir : n’y allez pas pour leur piscine car elle est tout de même petite.
  • A proximité de l’hôtel, il y a plusieurs restaurants qui proposent de très bons plats indonésiens pour pas très chers.
  • La plage Pantai Pererenan qui est le rendez-vous de nombreux locaux qui prennent le temps eux aussi, de s’y rendre en fin de journée pour contempler le coucher de soleilitinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali
  • Prendre un jus frais ou une bière locale (la célèbre « bintang ») dans « le magasin-café DEUS Machine » : un lieu tendance pour les voyageurs qui aiment cette marque de vêtements et de customisation de motositinéraire voyage famille Bali

Le sud de l’île

Par manque de temps (et aussi d’envie), nous ne sommes pas allés à Seminyak, Kuta, et sur la péninsule de Bukit. Car nous n’avons pas apprécié particulièrement l’atmosphère très tendance, festive, très surf, très jeune de Canggu et ses environs. Pour ce voyage à Bali, nous cherchions plutôt des endroits un peu plus « reculés ».

Nous avons fait un arrêt dans le village de pêcheurs de Jimbaran puis nous avons visité le temple Uluwatu, situé tout en haut d’une falaise, en bord de mer.itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Nos coups de cœur :

  • Se rendre au marché de poissons à Jimbaran : vous pourrez soit acheter directement votre poisson et le faire préparer sur le barbecue derrière le marché ou vous installer dans l’un des restaurants au bord de plage. Nous avons opté pour le restaurant New Langsam Café, qui sert de plats généreux de poissons frais. Du coup, attention à la note finale, car précisez bien ce que vous voulez en termes de poids : plus le poisson que vous choisissez est gros, plus l’addition sera « élevée »itinéraire voyage famille Bali

 

  • Se balader tout au long de la plage : on y a vu quelques peintres qui peignaient les bateaux colorés sur la plage, face à eux, sur du papier qui ressemblait à du papier de soie.
  • Découvrir le temple d’Uluwatu : une première pour nous de mettre le fameux « sarong » (pour ne pas laisser entrevoir nos jambes dans l’enceinte du site). La visite du site a été rapide nous concernant, car il y avait tout de même pas mal de touristes, il y faisait très chaud, et la fatigue de notre arrivée et du décalage horaire se faisait ressentir.itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali

Le centre de Bali

Avant d’arriver à Ubud

Après nos deux premières nuits à Canggu, nous avons fait la connaissance de Gustu, un Balinais chauffeur qui nous emmènera découvrir ces deux temples suivants (à ne pas manquer !) avant d’arriver sur Ubud :

  • Le célèbre temple Tanah Lot – Je raconte notre découverte dans mon précédent article par ICI itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali
  • Le temple Pura Taman Ayun : nous avons adoré ce temple, qui en plus, était l’un des temples que j’avais découvert petite : je vous laisse découvrir un peu + par ICI.itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali

Lors de notre transfert vers Ubud, Gustu nous a alors suggéré de nous arrêter dans une ferme de café pour y déguster diverses sortes de café dont le « luwak coffee », qui serait le plus cher au monde. Cette visite est finalement loin d’être éthique puisque les Balinais utilisent ce mignon animal local appelé « le luwak » en le nourrissant chaque jour de baies de café, puis ils récupèrent leurs excréments où ils retrouvent les grains de café non digérés pour en faire ensuite du café ! Les luwaks sont désormais enfermés dans de petites cages et on les force à manger toutes sortes de baies de café. Donc, je ne vous donnerai aucune adresse de fermes à découvrir car cette incontournable visite qu’il est possible de faire à Bali est bien à contourner ! La seule chose positive dans cette visite était de déguster plusieurs cafés et thés proposés à Bali : thé à la vanille, au gingembre, café à la noix de coco etc.itinéraire voyage famille Bali

Notre coup de cœur en chemin :

Avant d’arriver sur Ubud, nous avons déjeuner dans l’une des petites maisons sur pilotis, face aux rizières, du restaurant appelé Puri Lumbung. Un joli endroit au calme pour y déguster des mets indonésiens.

A Ubud

itinéraire voyage famille BaliNous sommes restés 4 nuits à Ubud, dans deux endroits différents.

Deux premières nuits au Swasti Eco Cottages, une adresse « kids-friendly » qui abrite une ferme (avec lapins et chèvres) et un jardin bio, située à proximité de la célèbre forêt des singes. Cet endroit est idéal pour les familles et aussi pour les personnes qui pratiquent le yoga (puisqu’il y a des cours en supplément et même des stages y sont organisés). Le Swasti Eco Cottage serait tenus par des Français mais nous ne les avons pas vus de tout le séjour. L’endroit y est agréable avec toute cette végétation luxuriante qui entoure chaque bungalow, la piscine de l’hôtel (qui est l’endroit favori des enfants !), son restaurant (où sont servis que des plats végétariens et faits maisons) et ses 14 bungalows construits avec que des matériaux locaux (bois, bambou, pierre).itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Nous avons aimé le côté nature de cette adresse mais nous avons été déçus du manque de sympathie de la part du personnel. De plus, dans le guide, je lisais qu’il y avait de nombreuses activités participatives comme des cours de cuisine, fabrication de cerfs-volants, sculpture sur bois, mais rien de tout ça ne nous a été proposé. Dommage, car le prix de la nuitée reste tout de même assez élevé !

Deux dernières nuits au Bliss Spa Hotel situé dans le nord d’Ubud. Un hôtel très simple, idéal pour les voyageurs qui recherchent une adresse au très bon rapport qualité-prix et qui ne sont pas regardants sur la simplicité de la chambre. Leur coin piscine est toutefois superbe : juste en face se trouvent de jolies rizières et un coucher de soleil à contempler depuis la piscine, les pieds dans l’eau.itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Nos coups de cœur à Ubud 

  • La balade appelée « Campuhan Bridge Walk », longue de deux kilomètres : une marche entre palmiers, forêts et végétation luxuriante, qui mène ensuite vers un petit village om se tient un charmant café tenu par un sympathique Balinais, le Ant Roastery. Un endroit idéal pour faire une petite pause et goûter à son café après cette marche. Privilégiez cette marche le matin ou en fin de journée, car il n’y a (presque) aucun coin d’ombre.itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali
  • Le studio de tatouage : Tapawana Tattoo. J’ai d’ailleurs craqué pour un tatouage ! Le studio est très propre et l’artiste balinais est à l’écoute, très talentueux et très, très appliqué.itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali
  • Le marché d’Ubud (Sukuwati Art Market) avec ses divers échoppes, idéal pour faire quelques emplettes. Nous avons été pas mal sollicités mais cela reste tout de même agréable de s’y promener et de découvrir le large choix de souvenirs à rapporter. Pensez à bien marchander : nous avons remarqué que les prix que l’on vous donne initialement peuvent être assez facilement divisés par deux, voire parfois par trois !
  • Les boutiques très tendances dans le centre d’Ubud comme les boutiques de créateurs de bijoux : GOXUA
  • Nos dîners au Mother At Wamm (un restaurant très kid-friendly, non loin du Swasti Eco Cottage ainsi que le restaurant traditionnel, Bali Soul ou encore l’excellent Waroeng Bernadette situé dans le centre d’Ubud.
  • Notre balade dans la forêt « Ubud Monkey Forest»l’incontournable ! Nous aurions préféré découvrir la forêt Sangeh Monkey Forest, qui est située à 45 minutes environ d’Ubud (sur la route menant à Bedugul) mais nous avons opté pour la forêt la plus proche de notre hôtel (vis-à-vis de notre petit girafon). En une heure, nous avons fait le tour de la forêt et avons découvert des dizaines de familles de macaques. Dans cette forêt, on compterait près de 600 macaques. Nous n’avons pas été « victimes » d’agressions de la part des singes. Nous avons mêmes été agréablement surprises par l’attitude des touristes, qui sont bien souvent ailleurs, les premiers à vouloir caresser les animaux, à leur donner à manger, à prendre des selfies avec eux etc. Si vous préférez fuir les foules, privilégiez la visite dès l’ouverture du site, à 8h (comme nous l’avons fait et nous n’avons pas été déçus et notre petit girafon en redemandait encore !).itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Dans les environs d’Ubud

Lorsqu’on séjourne à Ubud, c’est aussi l’occasion parfaite de découvrir ses environs, soit en louant un véhicule, un scooter ou en prenant un taxi. Nous avons opté pour le taxi (encore une fois, plus simple avec un enfant) afin de nous emmener dans un premier temps à Tegalalang puis au temple Tirta Empul, tous deux situés au nord d’Ubud.

Tegalalang et ses rizières en terrasse 

itinéraire voyage famille Bali

Ses rizières sont devenues presque un passage obligé pour les touristes et aussi les personnes qui veulent à tout prix une photo d’eux dans les rizières. La visite peut avoir alors un petit goût amer pour son côté trop « Instagram » car tout est désormais aménagé afin que le site en lui-même soit photogénique : il y a désormais des balançoires, des « spots » pour se faire prendre en photo (dans un nid, sur un bateau du Titanic construit en bambou etc.). Quel dommage tout de même ! Car lorsque nous sommes arrivés sur le site, nous avons été de suite éblouis par la beauté des paysages face à nous. Nous avons alors emprunté des petits chemins, nous avons longé et traversé des rizières, nous avons découvert les petites habitations des riziculteurs que l’on peut d’ailleurs croiser et saluer en chemin (encore faut-il que les touristes s’y intéressent et le fassent !!). Notre balade a duré environ 2 heures, le temps de faire la longue boucle, de prendre son temps avec un petit girafon et d’aller à la rencontre des quelques riziculteurs (dont un en particulier que je devais retrouver, à la demande de mon amie Charline qui l’avait photographié il y a quatre ans. J’ai pu enfin le retrouver à l’aide d’autres riziculteurs et lui montrer les diverses photos de lui qu’avait pris Charline).itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

En me rendant dans ses rizières, je ne savais pas que j’allais céder à l’effet de mode de la balançoire (qui connait depuis quelques temps un fort succès sur Instagram) mais avec un petit girafon, j’ai vite cédé. Nous avons payé 150.000 rands à nous deux (soit environ 10 euros) et nous sommes montées toutes les deux sur une grande balançoire (tout en étant bien attachées) pour faire quelques « va-et-vient » dans les airs au cœur de la nature. Je dois avouer que j’appréhendais au départ mais je me suis bien prêtée au jeu et ma petite a adoré ! Attention tout de même aux tarifs proposés pour ce genre d’activités car les prix peuvent monter jusqu’à 20, 30, 40 dollars avec parfois de longues minutes d’attente. Par chance, il n’y avait personne (c’est d’ailleurs, sûrement pour cette raison que nous l’avons fait !).

itinéraire voyage famille Bali

Avant ou après votre balade dans les rizières, vous remarquerez les nombreux « shops » pour faire quelques emplettes si le cœur vous en dit.itinéraire voyage famille Bali

Le temple Tirta Empul

Ce temple est connu pour ses bains et ses « eaux sacrées ». Les Balinais s’y rendent au moins une fois par an pour s’y purifier et c’est désormais le temple où des touristes viennent aussi pour se purifier. Pour cela, pas d’impair SVP : misez sur la bonne tenue, la purification dans les fontaines en suivant le bon ordre comme indiqué sur place et aussi la remise des offrandes au bon endroit. N’ayez pas peur de demander conseil à votre guide ou aux personnes sur place.

Nous concernant, nous nous sommes juste baladés dans l’enceinte du temple, en longeant les murets, en observant les (nombreux) touristes se « jeter » à l’eau et avons observé le grand bassin avec ses énormes carpes koïs oranges, blanches et noires. Avant de revenir sur le parking, vous tomberez sur une grande allée avec des échoppes de souvenirs où la sollicitation peut être bien présente !itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Dans les environs d’Ubud, il y a aussi le village de Mas qui est réputé pour la sculpture sur bois avec ses artisans, ses galeries et la possibilité également de s’initier à cet art dans lequel les Balinais excellent.

Le nord de Bali

Après Ubud, direction le nord, plus précisément à Munduk, un petit village situé dans les hauteurs, au cœur de la forêt et entourés de rizières et de grands lacs.

Nous reprenons alors la route en taxi et faisons un premier arrêt dans une petite ferme organique, appelé CAU Chocolates où est fabriqué du chocolat bio. Une étape intéressante pour comprendre comment est fabriqué le chocolat. La visite est certes en anglais, mais on a pu aisément traduire les explications en français à notre petit girafon.itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali

Puis, nous avons fait un second arrêt dans les rizières de Jutiluwih qui est un site naturel classé au patrimoine mondial de l’Unesco (grâce à son système d’irrigation unique, appelé « subak »). Ce sont de très belles rizières en terrasse préservée et de toute beauté. Nous avons emprunté un premier chemin qui nous a mené aussi sur divers petits chemins afin découvrir de plus près les rizières et surtout prendre le temps de contempler les belles vues avec les montagnes en toile de fond. Magnifique !

itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Contrairement aux rizières de Tegalalang, les rizières de Jutiluwih sont un peu moins fréquentées. Nous nous y sommes baladés moins longtemps, non pas parce que le site n’est pas grand (loin de là !) mais parce que nous avions encore de la route jusqu’à la découverte d’un temple, puis jusqu’à notre hôtel à Munduk.

Direction donc vers le temple Ulun Danu Bratan située à 1200 mètres d’altitude sur la rive du lac de Bratan : une merveille malgré les touristes et leurs interminables photos devant ce temple avec ses onze « merus ». Nous avons visité ce temple avant déjeuner mais le mieux, serait tôt le matin lorsque la lumière est douce et avant que les nombreux visiteurs s’y rendent à leurs tours.itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Puis, un arrêt déjeuner s’impose dans l’un des petits restaurants locaux avec vue sur le lac. La nourriture y est simple avec que des plats indonésiens aux tarifs très abordables. Vous pourrez même repartir avec quelques fruits locaux que certains vendeurs disposent sur le panier de scooter. Nous avions opté pour le restaurant Puncak Bagus.itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali

Ensuite, nous sommes arrivés dans un petit paradis, prénommé Sanak Retreat Bali qui est une très belle adresse au cœur de la nature, comptant 11 bungalows avec un étage (d’une, deux ou trois chambres) et avec une vue sur la nature. Un endroit où il est très facile de se déconnecter et de se reposer, soit dans son bungalow (si joliment décoré !), au bord de la piscine avec vue sur les rizières et les montagnes, soit dans leur très beau spa. De plus, leur restaurant est une vraie pépite pour réveiller ses papilles ! Le personnel est extrêmement gentil, souriant et serviable.itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

L’hôtel Sanak Retreat est également une belle invitation pour explorer les environs le temps d’une activité pour découvrir la culture balinaise et passer du bon temps avec les locaux comme par exemple participer à un cours de cuisine, la conception d’offrandes etc. Nous avons opté pour une balade (libre, donc sans supplément) depuis l’hôtel vers le petit village à proximité. Nous y avons longé des rizières, des habitations, une école, des petits commerces et c’était vraiment agréable de pouvoir s’y balader, en toute tranquillité, aller à la rencontre des Balinais et échanger avec eux. La route qui mène à ce petit village est très fréquenté par les scooters et je dois dire que je me suis régalée en termes de photos !

Une adresse que je recommande à mon tour les yeux fermés pour les couples ou familles en quête d’une adresse luxueuse, dans un cadre naturel et tropical si calme et dépaysant.itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Baliitinéraire voyage famille Bali

Dans la région de Munduk, il est possible d’effectuer des randonnées et balades (entre deux et trois heures de marche) pour découvrir des cascades mais nous n’avons pas souhaité le faire étant donné que nous n’avions pas apporté de bonnes chaussures de marche, que nous ne souhaitions pas particulièrement faire autant marcher notre petit girafon et nous préférions opter pour le repos !

L’est de Bali

Après deux nuits à Munduk, nous reprenons le taxi pour nous diriger vers Amed, une ville balnéaire avec ses plages de sable noir, entourés de monts verdoyants et le volcan Agung et très réputée pour la qualité de ses fonds marins. Amed est en effet le lieu idéal pour effectuer de belle plongée en bouteilles, en apnée (eh oui c’est possible de prendre des cours d’apnée à Amed comme indiqué dans le guide « Bali l’Essentiel ») ou en snorkeling.

Nous n’avons pas particulièrement aimé la ville-même d’Amed car nous avons mal choisi notre hôtel et finalement j’ai réalisé que se sentir bien dans un hôtel permet d’apprécier encore plus son séjour dans une ville.

Cet hôtel n’était certes pas cher, mais cela n’excuse en rien la saleté, le fait que ce soit assez mal entretenu et pas très sécurisé (côté prises) pour les enfants. Il s’agissait de l’hôtel Double One Villas II, situé à Lipah, à côté d’Amed. L’hôtel est pourtant bien noté sur Booking.com. Donc, attention lorsque vous réservez ! Le seul point positif : sa proximité avec la plage (qui n’était pas si propre) et ses restaurants (même si on a eu beaucoup de mal à trouver un bon restaurant). Si nous devions choisir un autre hôtel à Amed, nous réserverions au Coral View Villas.

Explorer la région d’Amed en scooter

itinéraire voyage famille Bali

Nous ne sommes pas allés à Amed pour profiter de la mer et la plongée mais plutôt pour explorer la région d’Amed qui est magnifique ! Et nous l’avons exploré en scooter …à trois !

Quelle incroyable aventure en famille ! Alors certes, il ne faut pas avoir trop peur et ne pas avoir trop d’appréhension car sinon on sait que la négativité amène à de mauvaises surprises. Nous avons loué notre scooter à la gérante d’un restaurant et spa, Prada Shanti (situé à Lipah). Nous avons réglé 120.000 roupies pour 24 heures de location et 40.000 roupies d’essence (soit un peu plus de 10 euros !). Nous sommes partis donc de Lipah, avons traversé Amed et avons par la suite roulé jusqu’au temple Taman Tirta Gangga.

Un très beau temple, encore différent de ceux que nous avons découvert puisqu’il regorge de jardins aquatiques avec des bassins dont l’un est propice à la baignade (l’eau est certes froide, mais reste tout de même très agréable si vous n’avez pas peur de vous faire chatouiller les pieds par des petits poissons !) et avec de très belles statues de divinité. Vous ne manquerez pas le fameux bassin qui regorge d’énormes carpes …et qui reste une fois encore un haut lieu pour se faire prendre en photos (pour faire la pose…si désolant parfois à regarder !).

Après cette visite, nous sommes remontés sur le scooter et sommes allés déjeuner au très bon restaurant Bali Asli, recommandé encore une fois dans le guide Bali l’Essentiel. Le restaurant est niché au cœur des rizières à quelques kilomètres du templeTaman Tirta Gangga. Le cadre y est somptueux avec vue sur le Mont Agung et les rizières. La nourriture est de qualité et « d’une fraîcheur irréprochable, provenant des marchés locaux ». Nous avons choisi le menu pour deux personnes proposant plusieurs petits mets indonésiens, très bien présentés et préparés avec goût et avec beaucoup de saveurs.

Après notre déjeuner, direction un peu plus vers le sud, pour partir à la découverte de l’un des anciens villages les plus anciens (et conservateurs) de Bali : le village de Tenganan. Depuis le restaurant Bali Asli, nous y arrivons après une heure de route, en scooter. Le temps semble s’être arrêté ici : aucune voiture ne circule, une atmosphère calme et sans touristes. Dans ce village, nous avons fait la connaissance de plusieurs artisans qui font de la vannerie, du tissage ou encore même dans la conception de masques traditionnels et des offrandes pour leurs prochaines cérémonies et processions. Chacun des artisans que nous avons rencontrés, nous a ouvert ses portes afin de nous faire découvrir l’intérieur de sa maison et aussi nous montrer son savoir-faire (sans qu’on se sente finalement obligés d’acheter quoi que ce soit !). J’ai tout de même craqué pour du tissu batik que j’ai acheté une vieille dame, âgée de 90 ans mais à la gentillesse si exemplaire.itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

Nous rendons le scooter le soir même de cette belle journée riche en émotions et en découvertes.

Le lendemain, nous sommes repartis d’Amed pour prendre notre « fast boat » en direction de Gili Air. Pour cela, nous avons réservé nos 3 tickets pour l’aller (compter environ 350.000 roupies par personne, même prix pour l’enfant, incluant le transfert depuis votre hôtel vers le port d’Amed) et avons navigué pendant une heure et demi pour nous installer dans un petit hôtel à quelques pas de la mer.

Nous y avons passé trois nuits à Gili Air où nous avons vécu encore une fois de très beaux moments en famille. Je vous raconterai prochainement notre court séjour sur l’île dans un prochain article !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Après Bali, nous avons continué notre séjour à Gili Air, une des trois îles Gili appartenant à Lombok (et non Bali)… 🌴🌊🐚🐠 Quelques jours à Gili Air pour y faire quoi ? ••••• RIEN …ou presque ! Du moins tenter de se donner le temps de ne rien faire … • Contempler chaque matin le lever du soleil et observer au loin les quelques pêcheurs dans la mer,. • Ramasser des coquillages (et aussi quelques bouteilles en plastique qui traînent bien malheureusement sur la plage 🗑️♻️), • Aller dire bonjour aux petits chats errants (qui ne recherchent que des petits câlins et chercher des arguments pour ton petit girafon pour lui expliquer que ce n’est pas possible d’en ramener un en France), • …et Profiter tout simplement de ce qui nous entoure : sable blanc, mer et cocotiers ! C’est aussi ça les vacances, non ? Ne rien faire et recharger les batteries ! Vous n’êtes pas d’accord ? 🌴🌊🐚🐠 #giliair #giliislands #lombok #indonesia #indonesie #mer #plage #voyage #travel #cettesemainesuronstagram #instaphoto #slowtravel #beach #frenchroamers

Une publication partagée par Marlène (@lagirafequivole) le

Après ses trois nuits, retour à Bali sur une mer agitée en bateau pour arriver au port de Padang Bai (situé sur la côte est de Bali, entre Amed et Sanur).

Il y avait un monde incroyable qui attendait les bateaux pour partir sur les îles Gili, le jour de notre retour. Cela s’expliquait par le fait que c’était la veille de la fête de Nyepi, qui a lieu tous les ans, lors de la nouvelle lune de mars. Tous les habitants de Bali célèbrent le nouvel an balinais. Nyepi (le 7 mars 2019), c’est la journée du silence : aucune voiture, aucun scooter ne circulent, aucun avion ne décolle et atterrit ce jour-là…le temps s’arrête sur toute l’île de Bali. Pas d’internet et interdiction d’allumer la lumière jusqu’au lendemain matin. Une patrouille religieuse patrouille dans les ville pour vérifier.

Sanur

itinéraire voyage famille Bali

Nous sommes donc arrivés à Sanur, la veille de Nyepi, le 6 mars 2019, où ont eu lieu des processions et des cérémonies tout au long de la journée, suivies d’un défilé de grands monstres et démons (appelés Ogoh-Ogoh) qui surgissent et rôdent dans les rues de Sanur (ainsi que dans tout Bali). L’atmosphère dans la ville de Sanur était très conviviale, festive et familiale aux côtés de Balinais qui étaient apprêtés pour l’occasion et si enjoués de découvrir les Ogoh-Ogoh au fil de la soirée.fete nyepi bali

A Sanur, nous avions opté pour cette petite guesthouse tenue par Dewi et Iliya (un Serbe et une Balinaise), deux personnes remarquablement accueillantes et aux petits soins pour nous.

Le lendemain, le 7 mars, l’atmosphère y était si calme et apaisante à la fois, que notre voyage se termine avec une touche des plus sereines (en mode mini « digitale detox »). Nous avons d’ailleurs eu une préférence pour la ville de Sanur comparé avec Ubud, de par sa tranquilité et son côté moins touristique et bondé !itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali itinéraire voyage famille Bali

En 2020, Nyepi aura lieu le 25 mars alors si vous voyagez à Bali à ce moment-là, pensez à apporter de quoi vous occuper (jeux de cartes, livres etc.) ou tout simplement à vous reposer…Car cette journée doit se faire dans le calme, le silence et personne n’est autorisée à sortir dans les rues. Chacun doit rester chez soi ! Retrouvez mon article sur la fête de Nyepi par ICI.

Notre voyage se termine donc à Sanur … après 15 jours intenses et très dépaysants. itinéraire voyage famille BaliCela faisait un moment que nous n’avions pas vécus de tels moments en famille, à nous retrouver, à se redécouvrir, et à passer du bon temps ensemble.

  • Retrouvez mon autre article à Bali avec mon projet de photos « 30 ans après » par ICI.
  • Découvrez mon Portrait Nomades sur le blog des Editions Nomades avec mes 3 coups de coeur à Bali que vous pouvez retrouver dans le guide Bali L’Essentiel, par ICI

voyage itinéraire Bali

 

You Might Also Like...

5 Comments

  • Avatar
    Reply
    Amélie
    29 mars 2019 at 20 h 22 min

    J’aimerais bien voyager à Bali même si je pense que le côte très touristique me dérangera certainement … (mais les hôtels avec belles piscines moins^^)
    Comme toi je trouve intéressant de passer par des agences pour des itinéraires plus off the road (à condition de bien les choisi ça va de soi).
    Après le Sénégal, je me dis que je referai très certainement confiance à une agence pour mon 1er voyage en Asie (je ne sais pas si ce sera Bali, on verra en temps voulu haha).
    xx

  • Avatar
    Reply
    Participation for all
    3 juin 2019 at 8 h 34 min

    Bonjour, je me pose une question sur les chauffeurs prive de l ile. Je pars 15 jours sur Bali je commence mon sejours a Ubud pour 8 jours puis 2 jours a Amed et pour finir 3 jours a Seminyak. Ma question est la suivante pour se deplacer d un hotel a un autre. J aimerais utiliser un chauffeur prive mais y-a-t-il une bonne compagnie car les avis sur les chauffeurs sont mitiges. Merci de vos conseils car votre blog plus le retour de commentaire m a etait tres utile.

    • Avatar
      Reply
      MarlèneM
      4 juin 2019 at 8 h 23 min

      Bonjour, le premier chauffeur qu’on a eu c’était grâce à un hôtel où on dormait et on s’est fait avoir. Il était certes un bon conducteur mais on a fait l’erreur de pas fixer le prix à la journée avec lui (car on ne savait pas trop ce qu’on allait faire non plus : si c’était plutôt une demi-journée ou une journée entière). Mais, grâce au guide que j’avais acheté sur Bali, le Guide « Bali l’Essentiel » (qui est dans l’article), il y avait les coordonnées d’un super chauffeur, prénommé Gustu et qui nous a fait nos quelques transferts depuis Canggu – Ubud, Ubud – Munduk puis Munduk – Amed.
      Du coup, n’hésitez pas à commander le guide en question : il est écrit par un habitant français de Bali et il regorge de bons conseils et de bonnes adresses qu’on ne retrouve pas ailleurs !

  • Avatar
    Reply
    Elodie
    19 juillet 2019 at 12 h 40 min

    Bonjour Marlène et merci pour tes articles riches de précieux conseils ! Nous partons à Bali en octobre avec nos 2 enfants qui auront 4 ans 1/2 et 11 mois, notre premier grand voyage à 4 (on a déjà pas mal baroudé avec notre fils…). Et je crois que pour la première fois on va faire appel à une agence pour sortir des sentiers trop touristiques et avoir un programme vraiment adapté à nos envies et nos petits.

    • Avatar
      Reply
      MarlèneM
      22 juillet 2019 at 9 h 25 min

      Bonjour Elodie ! Comme vous avez bien fait de faire appel à une agence, bravo ! J’espère que ce voyage sera mémorable pour chacun de vous 🙂 Si vous cherchez des petites adresses hors des sentiers battus, j’ai mis un lien dans l’article pour commander le fameux guide de voyage « Bali l’essentiel » 🙂

Leave a Reply

CommentLuv badge