Suivez mes aventures
Top

Un blog de voyage qui donne des ailes

voyage à Bali trente ans après

« Au premier voyage, on découvre.

Au second, on s’enrichit »

La première fois que je découvrais Bali, c’était en 1989. J’avais 5 ans et je faisais l’un des plus grands voyages de ma vie avec mes parents : l’île de Bali.

C’était donc il y a 30 ans. Mes parents avaient une passion mutuelle, celle de voyager et ils ont réussi à me transmettre leur envie de voyager en m’emmenant en voyage à leurs côtés dès mon plus jeune âge. Bali fut mon premier et grand voyage en tant qu’enfant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ᴹ ᴬ ᴿ ᴸ ᴱ ᴺ ᴱ (@lagirafequivole) le

J’ai toujours souhaité revenir à Bali, je l’ai fait 30 ans après, sur les traces de mes parents 

J’ai eu alors cette chance de découvrir l’île de Bali (après quelques jours à Jakarta) à leurs côtés. Il me reste encore quelques souvenirs en tête, furtifs certes, mais encore bel et bien là. J’ai des brefs souvenirs comme par exemple :

  • D’un Balinais aux longs cheveux et avec de longs ongles également (toujours de nombreux balinais portent les cheveux longs !)
  • D’avoir mangé des cuisses de grenouilles (cela ne se fait plus désormais à Bali)
  • De petits crabes qui me poursuivent sur la plage
  • De m’être faite tressée les cheveux par plusieurs balinaises (nous l’avons également testé à Sanur)

Alors, lorsque je suis devenue maman, j’ai toujours eu en tête d’amener ma fille à Bali pour (re)découvrir ensemble l’île et lui transmettre les quelques souvenirs qui me restaient en tête, avec à l’appui quelques tirages photos et diapositives laissés par mes parents.

En 2019, mon petit girafon a alors 5 ans. Donc, le même âge que moi lorsque j’avais découvert Bali avec mes parents.

Trente ans ont donc passé, et le tourisme à Bali s’est énormément développé depuis ces dernières décennies. Je savais bien que je devais demander de l’aide pour retrouver les quelques endroits représentés sur les photos de voyage de 1989…

C’est donc avec des billets en poche et nos nuitées réservées à l’avance aux quatre coins de l’île, que nous sommes partis en direction de Bali.

Dans cet article, je partage avec vous un article différent des autres. Ce premier article dédié à Bali n’a pas pour objectif de vous donner pleins de conseils et mes meilleures adresses mais plutôt de partager avec vous quelques photos « avant / après » datant de 1989 (immortalisées par mes parents) et 2019 (faites par moi-même) tout en vous racontant si j’ai réussi ou non à retrouver les lieux que j’avais découvert lorsque j’avais 5 ans.

Des photos certes personnelles mêlant (re)découverte et émotions, pour vivre pleinement mon retour à Bali, 30 ans après. Et cette fois avec ma fille et mon mari.

Ma mission, retourner dans les endroits où je suis allée 30 ans auparavant…

Donc, pour cela, il fallait que je demande un peu d’aide pour retrouver les lieux où ont été prises les photos immortalisées par mon père, avec son appareil photo argentique.
C’est donc mes gentils lecteurs sur Instagram et quelques proches qui m’ont aidé à retrouver les endroits spécifiques sur les photos.

Car ma mère ne se rappelait plus très bien où avaient été prises les photos, d’où l’importance de noter sur ses fichiers ou au dos des photos, les noms des lieux finalement (petit conseil en passant !).

J’ai aussi emmené deux précieux guides : le Lonely Planet et le guide Bali Essentiel, paru aux Editions Nomades. Ce dernier a été d’une grande aide dès le départ car il y est recommandé un chauffeur balinais, prénommé Gustu qui nous a alors emmené dans les principaux sites que je souhaitais (re)découvrir pour retranscrire le « avant / après » des photos de mes parents.

Les photos prises à Bali en mode « Avant/ Après » – 1989 /2019

Le temple de Tanah Lot

Un site incontournable lorsqu’on voyage à Bali. Le temple est situé sur un rocher, au-dessus de la mer. Le temple n’est pas accessible pour les non-hindouistes mais on peut tout de même s’y approcher en se baladant le long de la côte et sur la berge avant l’entrée du temple (attention aux vagues qui peuvent vous arroser parfois).

voyage à Bali trente ans après

1989 :  La photo a été prise avant le coucher du soleil. Il semblerait qu’il n’y avait pas vraiment de touristes lorsque la photo fut prise. Nous étions sur un banc avec en toile de fond, le temple Tanah Lot

2019 : Nous avons découvert ce temple le matin, car c’est au coucher de soleil que ce site est le plus fréquenté et nous souhaitions avoir le moins de touristes possible. Nous nous sommes installés sûrement sur le même banc où je m’étais assise avec ma maman, trente ans avant. Autour de nous se trouvaient quelques vendeurs balinais et aussi de nombreux touristes qui en nous regardant faire la photo, ont cherché à faire la même. En regardant ma photo de 1989, notre guide nous a fait remarquer que la végétation était plus luxuriante qu’en 1989 puisque le temple semble être plus caché et enfoui sous la végétation.

voyage à Bali trente ans après

1989 :  La photo a été prise pendant le coucher du soleil, depuis l’une des terrasses d’un café / restaurant situé sur le site.

2019 : Nous nous sommes rendus sur le chemin qui mène vers les terrasses des restaurants et des cafés où a été prise la photo de 1989. Nous n’avons pas retrouvé le lieu exact car je n’ai pas réussi à reconnaître les feuillages de l’arbre qui apparaît sur la photo. Depuis la terrasse, la vue du temple est tout aussi jolie.

Comment aller au temple Tanah Lot ?

Nous y sommes allés en taxi depuis Canggu. C’était une étape avant d’arriver vers Ubud.

Combien ? Le prix de l’entrée est de 30.000 roupies par adulte. Notre petit girafon n’a pas payé les frais d’entrée.

Quand y aller ? Entre 7h et 19h. Si vous souhaitez éviter le monde, privilégiez le matin !

Le temple Pura Taman Ayun

Bienvenue dans un temple du 17ème siècle situé dans la ville de Mengwi, réputé pour abriter des sanctuaires et pavillons aux toits de chaume noir, appelés wantilan.

voyage à Bali trente ans après

1989 : les photos ont été prises dans l’enceinte de la cour principale.

2019 : Il n’est désormais plus possible pour les voyageurs de rentrer à l’intérieur de la cour où ont été prises les photos. C’est donc tout autour des wantilan que nous avons découvert ce beau site et où j’ai tenté de prendre les mêmes photos que mes parents.voyage à Bali trente ans après

Comment aller au temple Pura Taman Ayun ?

Nous y sommes allés après la visite de Tanah Lot en fin de matinée, à bord du même taxi (qui nous a récupéré à Canggu et avec qui nous avons prévu une demi-journée à ses côtés pour découvrir le Tanah Lot, le Pura Taman Ayun et un déjeuner à Penarungan).

Combien ? 30.000 roupies par adulte (le port du sarong est obligatoire pour les voyageurs qui sont en short ou robe/short court).

Quand y aller ? De 8h à 18h

Les rizières

voyage à Bali trente ans après
1989 : J’ignore où a été prise la photo de ces rizières, aux côtés de ces balinaises qui tressent des paniers et préparent des offrandes.

2019 : Lors de notre balade dans les rizières de Tegalalang, j’ai vu quelques parterres en terre comme sur la photo avec les rizières en terrasses en toile de fond. C’est alors au beau milieu de ces rizières que nous avons immortalisé notre photo. Nous n’avons vu aucunes femmes lors de notre balade mais par contre, nous avons rencontré quelques riziculteurs.
Comment aller aux rizières de Tegalalang ?

C’est lors de notre séjour à Ubud, que nous avons passé une demi-journée entre la balade au cœur des rizières de Tegalalang et la visite du temple Tirta Empul (réputé pour ses bains où des Balinais viennent se purifier). Nous avons fait appel à un taxi que nous avons rencontré à Ubud (compter environ 350.000 roupies pour le trajet Ubud – Tegalalang – Tirta Empul – Ubud.

Combien ? 30.000 roupies par personne

Quand y aller ? Y aller tôt le matin de préférence car les températures montent vite !

Un riziculteur en pleine action

voyage à Bali trente ans après

1989 : Difficile de deviner où ces deux photos ont été prises.

2019 : C’est lors de notre séjour à Munduk, au Sanak Retreat Bali, que nous avons revu quelques riziculteurs qui travaillaient la terre et aboutissaient leurs récoltes. Dans les environs de notre hôtel, j’ai alors rencontré ce monsieur qui a bien accepté de se faire prendre en photo mais je n’ai pas pu m’approcher plus près car c’était impraticable et avec mon objectif de 50mm, je n’avais pas pu zoomer !

voyage à Bali trente ans après

Une rencontre inattendue avec des écoliers

voyage à Bali trente ans après

1989 : Je ne sais pas encore une fois, où a été prise cette photo de moi avec quelques enfants que j’avais rencontré à l’époque. En montrant la photo à quelques balinais, certains pensaient que la photo avait été prise à Ubud.

2019 : C’est au détour d’une balade dans un petit village, à proximité de notre hôtel, Sanak Retreat, que nous avons rencontré des écoliers sur notre chemin. Ils étaient fort sympathiques, souriants et nous avons tenté d’échanger quelques mots ensemble mais leur anglais était vite limité. Mon petit girafon s’est alors prêté au jeu (tout comme eux) pour faire une photo ensemble… Ils n’ont toutefois pas souri : ce sont les grimaces qui étaient à l’honneur !

La plage de Pantai Semawang à Sanur

voyage à Bali trente ans après

1989 : La plage est reconnaissable de par ses bateaux de pêche traditionnels et colorés, appelés jukung. La plage s’appelle Panda Sinduh et est située à proximité des rues commerçantes et hôtels de la ville de Sanur.

2019 : Dès notre arrivée à Sanur, nous nous sommes rendus à pied vers la plage et nous y avons découvert une plage à marée basse avec quelques bateaux et non une multitude comme sur la photo. Est-ce dû à la fête de Nyepi qui allait avoir lieu le lendemain ? En tout cas, nous avons fait cette photo avec le restant des habits propres (donc les couleurs ne sont pas du tout accordées…et lui avons évité les chaussettes dans les sandales 🙂 !).

voyage à Bali trente ans après

Comment arriver à Sanur ?

Nous sommes arrivés à Sanur en taxi depuis le port de Padang Bai (après notre court séjour à Gili Air). Environ 1 heure de trajet et nous avons payé 400.000 roupies pour ce transfert.

Moi, enfant sur un transat à la plage

voyage à Bali trente ans après
1989 :
J’ignore sur quelle plage je me trouvais : si le transat appartenait à un hôtel ou à une plage ? Je portais l’une des fleurs colorées de Bali : l’hibiscus

2019 : Sur les plages, aucun transat ne sont installés. Alors, c’est en ramassant une fleur par terre et en empruntant un transat d’un café dans la ville d’Amed que j’ai fait cette photo avec en arrière-plan la plage d’Amed au sable si noir.

Ce que nous avons manqué de découvrir et faire …

Le temple Pura Besakih sur le mont Agung

Par manque de temps, nous n’avons pas pu nous rendre vers ce site sacré, situé à l’est de Bali. Ce temple est le plus grand de l’île. Une prochaine fois, peut-être !voyage à Bali trente ans après

Prendre le bus

Cette photo a été prise à bord d’un minibus local (appelé « bemo ») en 1989. Aujourd’hui, ces bemos sont en voie de disparition à Bali et nous n’en avons d’ailleurs croisé aucun sur les routes que nous avons empruntées.voyage à Bali trente ans après

Assister à un spectacle ou à une cérémonie traditionnelle

Nous n’avons finalement pas réussi à nous décider pour assister à un spectacle de danse à Ubud et par manque de temps par la suite, nous n’avons pas eu l’occasion d’assister à un autre spectacle traditionnel. Heureusement, que notre voyage tombait en plein Nyepi qui est une fête annuelle célébrant le nouvel an balinais selon le calendrier Saka.voyage à Bali trente ans après voyage à Bali trente ans après

Pour aller + loin…Encore! 

Si vous aimez ce projet que j’ai mené, je vous invite aussi à découvrir tout le parcours mené par Dave Tomkins ,qui voyage sur les traces de son grand-père et qui tente lui aussi, de retrouver les endroits où son grand-père s’est rendu. Voici son site internet et sa page Instagram pour découvrir son projet incroyable.

Est-ce que ce genre de projet photo vous a plu ? Car j’ai encore pleins d’autres idées d’endroits où je pourrai vous emmener pour comparer entre le passé et le présent …

La Girafe qui vole est un blog de voyage et d'inspiration, un vrai point de rencontre pour les voyageurs en quête d'évasion, d'informations et de conseils sur des destinations que j'ai visité en Afrique et aux quatre coins du monde.

contact@lagirafequivole.com

Comments:

  • Avatar
    11 mars 2019

    Quelle superbe idée, j’adore c’est émouvant

    reply...
  • Avatar

    Claudine

    11 mars 2019

    J’ai adoré ! Bravo pour cette superbe idée ! à refaire pour d’autres pays si tu peux !

    reply...
  • Avatar

    Corinne - La World Coolture

    13 mars 2019

    Il me touche énormément ton reportage photo ! On a un passé assez commun avec des parents baroudeurs et… le même âge ! 😉
    Quand c’est possible, je m’amuse aussi à retrouver où ont été prises les photos de l’album familial mais comme toi, je galère. Les lieux ne ressemblent pas du tout à mes souvenirs d’enfant, faussés par ma petite taille de l’époque et déformés par mon ressenti de gosse ! Et parfois, j’en suis même déçue, tellement ces souvenirs étaient chéris.
    Dans tous les cas, on a des souvenirs incroyables qui sont une énorme richesse. C’est super de faire vivre la même expérience à ton girafon !
    Corinne – La World Coolture Articles récents…Et que nos âmes reviennent – Sabrina PhilippeMy Profile

    reply...
  • Avatar

    Caroline

    13 mars 2019

    Au top l’idée et l’article !!!
    Bravo!
    Caro toujours aussi fan de ce que tu fais

    reply...
  • Avatar
    13 mars 2019

    Quelle chouette idée ! Ce projet te ressemble tellement ! À la fois, original, authentique, sincère et tout en émotion(s), merci de nous faire partager ces moments 😉
    Et ta fille, à la coupe de cheveux près (normal, on était encore dans les années 80 non ?!! ;D), c’est toi !!!
    Céline – La vie en rose flamant Articles récents…Une nuit à Ban Pa Pong Pieng : une expérience inoubliable dans les plus belles rizières en terrasses de ThaïlandeMy Profile

    reply...
  • Avatar

    Kryn

    13 mars 2019

    J’aime beaucoup, c’est super émouvant et c’est un beau témoignage du temps qui passe et modifie les paysages.

    reply...
  • Avatar

    Charlotte

    19 mars 2019

    Ohlala tu m’as donné tellement envie de retourner à Bali !! Hâte de découvrir les autres articles que tu feras !
    En tout cas cela lui est une super idée, très touchante et j’adore le concept de cette « chasse aux trésors » pr retrouver ces lieux et essayer de prendre les photos sous le même angle ! BRAVO 🙂

    reply...

post a comment

CommentLuv badge