Suivez mes aventures
Top

Un blog de voyage qui donne des ailes

voyage en Inde 10 ans après

C’est le 2ème article de ce genre que j’écris. Car, après l’article que j’avais écrit dédié <<à Bali 30 ans après>>, j’avais envie cette fois de partager avec vous mon retour en Inde, 10 ans après.

Il y a 10 ans, en 2009, je partais (avec mon grand girafon) et mon sac à dos pour découvrir l’Inde du nord, plus précisément la région du Rajasthan pendant près de 3 semaines. J’avais même créé à l’époque un blog de voyage qui s’appelait « Delhi de Fuite ». Plutôt recherché, n’est-ce pas ?!

Ce voyage en Inde était pour nous, l’un de nos premiers et grands voyages ensemble et en Asie. Ce fut un voyage marquant, épuisant, mémorable qui ne nous a pas laissé différent. Je ne pensais pas d’ailleurs qu’un jour, j’aurai eu l’opportunité de revenir en Inde du nord et cette fois dans de très belles conditions (pas les mêmes du tout qu’en 2009). 

Repartir et re-découvrir l’Inde du nord, 10 ans après

Le temps d’une semaine, je me suis envolée avec l’agence The Mice Experts et Incent India pour créer du contenu visuels et promouvoir l’Inde sur le blog ainsi que sur leurs sites communs.

Cette fois, je ne suis pas partie en sac à dos mais bel et bien avec une (grosse) valise et tout mon matériel photo pour immortaliser de belles images dans l’une des plus belles régions d’Inde : le Rajasthan.

Lorsque j’avais voyagé pour la première fois en Inde, ce voyage m’avait « usé ». Au bout de trois semaines, j’étais contente de rentrer à la maison. Avant de repartir en Inde, j’ai le souvenir que la pauvreté dans certaines grandes villes de la région m’avait choqué, que la sollicitation des locaux pour trouver un restaurant, notre petit hôtel du soir avait été fatigante au fil des jours et de semaines…mais que le Rajasthan nous avait réellement émerveillé de par la beauté de son patrimoine et de son histoire.

En 2009, nous avions effectué tout un périple entre Delhi, Mandawa, Agra, Udaipur, Jodhpur, Jaisalmer, Jaipur.

Et 10 ans après, en 2019, je suis retournée dans 4 de ces villes, à savoir : Udaipur, Jodhpur, Jaisalmer et Jaipur.

Avant de m’envoler en Inde, j’ai alors ressorti mes photos que j’avais prise en 2009. J’en ai même imprimé certaines afin de les apporter avec moi en voyage et faire plus facilement le comparatif, et ainsi mieux me projeter. J’ai aussi imprimé certaines photos voire même de quelques personnes que j’avais photographié … dans la folie peut-être de pouvoir les retrouver, qui sait ?!

J’ai même retrouvé mon guide Lonely Planet que j’avais gardé précieusement dans ma bibliothèque. C’est donc en me replongeant dans mes photos que je suis partie la tête remplie de souvenirs et la hâte de re-découvrir cette belle région d’Inde qui m’avait tant marquée.voyage en Inde 10 ans après

Je vous dévoile alors mes photos immortalisées en 2009 comparées à celles de 2019, que j’ai pu prendre entre Udaipur, Jodhpur et Jaisalmer.

Ai-je réussi ou non à retrouver certains endroits que j’avais pris en photo en 2009 ?

Est-ce que j’ai ressenti une certaine évolution en 2010 ?

Ai-je fait le même style de photos entre 2009 et 2019 ?

Je vous raconte tout (ou presque !).

Au coeur du Rajasthan, mes photos prises en 2009 et 2019

À Udaipur, « la ville blanche »

Première étape de notre échappée au Rajasthan : Udaipur.

A peine arrivée dans la ville, j’ai de suite reconnue certaines rues, certaines échoppes où j’avais craqué pour certains souvenirs et bien sûr le célèbre et imposant « City Palace ».

L’émotion était déjà belle et bien là. Je suis déjà émerveillée par tout ce que je vois. Et il s’avérait que ce n’était que le début de ce voyage retour.

C’est d’ailleurs au coeur du City Palace (qui est un ensemble de palais datant du 16ème siècle) que j’avais déjà pu faire en 2009 de nombreuses photos, tant que cet endroit est splendide.voyage en Inde 10 ans aprèsvoyage en Inde 10 ans après

Dix ans après, lors de ma re-découverte du City Palace, cet endroit m’a paru de suite familier. Je l’ai trouvé toujours aussi beau qu’il y a dix ans. De plus, il n’y avait pas beaucoup de touristes ce matin-là car septembre est encore la basse/moyenne saison. C’était alors fort agréable de s’y balader et de le re-découvrir le temps d’une heure.
voyage en Inde 10 ans après

Le rythme de la visite a été plus soutenu cette fois-ci, comparé à 2009. J’ai alors fait moins de photos (mais peut-être plus de vidéos) et je n’ai surtout quasiment pas pris de photos de l’intérieur du City Palace comme j’avais pu le faire il y a 10 ans.

Autre que le City Palace, il y a aussi un endroit qu’on ne peut louper lorsqu’on découvre Udaipur. De près comme de loin, vous ne pouvez manquer l’hôtel situé sur l’eau, le Taj Lake Palace.

En 2009, nous avions vu cet hôtel depuis les hauteurs du City Palace et aussi sur les bords du lac. Je l’avais d’ailleurs pris maintes fois en photos, ne pensant pas que 10 ans après j’allais avoir l’opportunité et la chance de pouvoir le visiter et même y dîner.voyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans après

À Jodhpur, « la ville bleue »

Deuxième étape de notre voyage : la « ville bleue » de Jodhpur.

J’en gardais déjà un très beau souvenir en 2009. Le coup de coeur s’est confirmé 10 ans après. J’ai aimé la couleur prédominante du bleu qui inonde les maisons au coeur de la ville.

J’ai adoré son atmosphère à la fois festive (car nous sommes tombés en pleine procession), calme dans certaines ruelles mais aussi bruyante lorsqu’on s’approche de la « Clock Tower » et en se baladant au beau milieu du marché.

J’ai toujours été fasciné par son patrimoine culturel avec le fort de Mehrangarh (et le temple Jaswant que j’ai découvert pour la première fois en 2019 et que je recommande fortement). Un vrai plaisir pour les yeux de re-découvrir le fort. Je vous laisse découvrir le comparatif de toutes les photos.
voyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans aprèsvoyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans aprèsvoyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans après

voyage en Inde 10 ans après

Après la visite du fort, nous avons découvert le coeur de la ville de Jodhpur à pied, en tuk-tuk traditionnel et même en tuk-tuk électrique. Un régal pour les yeux et aussi pour tous ses sens. Car, l’Inde c’est aussi un pays où les sens sont en éveil…

À Jaisalmer, « la ville dorée »

Troisième étape de notre voyage, et pas des moindres : Jaisalmer.

J’avais comme envie de retrouver trois personnes que j’avais immortalisé en photos en 2009 :

  • Deux jeunes garçons que nous avions rencontré sur le site de « Sunset Point » et qui nous avait donné quelques informations sur ce site et qui avaient fait la pose devant notre objectif
  • Un homme musicien qui devait déjà avoir une soixantaine d’années en 2009

voyage en Inde 10 ans après

Lorsque nous sommes arrivés au « Sunset Point » de Jaisalmer, j’ai alors montré les photos de ces deux jeunes garçons à un guide qui était présent sur place, à l’endroit où je les avais rencontrés. voyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans après

Dès que le guide a regardé de plus près les photos, leurs visages lui semblaient familiers et il nous a alors recommandé de nous rendre dès le lendemain matin à  l’entrée de la citadelle de Jaisalmer pour peut-être retrouver ces deux garçons ou au moins l’un deux.

Donc, lendemain matin, aux côtés de notre guide (qui s’est joint à nous depuis notre arrivée à Udaipur), a demandé à une première personne, puis à une 2ème, 3ème personne si elle(s) reconnaissai(ent) le visage des deux garçons. Au fur et à mesure, nous sommes arrivés à être entouré de trois femmes, dont une qui semblait reconnaître son enfant sur la photo (cf le jeune homme au milieu de la photo ci-dessus) mais elle semblait dubitative. Puis, une quatrième femme est arrivée. Elle a regardé les photos et a crié « mais regarde c’est ton fils ».

Ce moment était presque irréel…et émouvant à la fois. On a réussi à retrouver l’une des mamans de l’un des deux garçons que j’avais rencontré il y a 10 ans.

Depuis 2009, ce jeune homme a désormais 24 ans et il a un handicap au niveau d’une jambe, qui l’empêche de bien se déplacer et de marcher. On a tenté de le revoir mais sa mère nous a dit qu’elle nous tiendrait au courant car lorsqu’elle l’avait quitté le matin même, il avait de la fièvre et n’était pas en forme du tout. Après notre balade dans la citadelle, nous avons revu la mère et cela s’est bel et bien confirmé : nous n’avons pas pu le rencontrer ce jour-là.

Je vous partage ci-dessous la vidéo de notre rencontre … dans la vidéo je spécifiais que c’était sa soeur. Mais il s’agit bien de sa mère. Concernant le second garçon, les femmes n’ont pas reconnu le jeune homme et nous ne l’avons donc pas retrouvé.

Mon autre « mission » que je m’étais donnée à Jaisalmer : celle aussi de retrouver l’homme sur la photo ci-dessous et lui remettre moi-même la photo. Je me rappelais très bien où j’avais prise cette photo : au pied d’un temple au coeur de la citadelle, j’avais vu ce monsieur jouer son instrument de musique.

voyage en Inde 10 ans après
Nous avons retrouvé très facilement cet endroit mais le musicien n’était pas là lors de notre venue. J’ai remis la photo à un monsieur qui m’a gentiment proposé de lui remettre la photo lui-même.

Aujourd’hui, l’homme-musicien est âgé de 70 ans et il n’est présent dans la citadelle de Jaisalmer qu’au retour de la haute saison (car en septembre il fait encore bien trop chaud pour tenir le coup et il s’agit encore de la basse saison). Dommage !

Après ces deux instants, nous avons pris le temps de nous balader dans les rues et ruelles de Jaisalmer. J’avais oublié qu’il y avait tant d’échoppes et que les commerçants parlaient autant le français. A croire, que ce coin du Rajasthan s’est encore bien plus développé en l’espace de 10 ans.

En tout cas, j’aime toujours autant l’intérieur de la citadelle de Jaisalmer avec ses nombreuses vaches qui errent dans les rues (et faire un selfie avec l’une d’elles), ses havelis et ses maisons en dentelles si typiques de la région et tellement belles à observer (et à photographier). J’avais en tête de très bons souvenirs de Jaisalmer et y retourner 10 ans après, m’a réellement donné envie d’y revenir encore un jour mais cette fois en amenant mon petit girafon.

voyage en Inde 10 ans après

voyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans après voyage en Inde 10 ans après

Car oui, tout ce projet de photos que je mène entre Bali, New York et l’Inde, me donne réellement envie de voyager aux côtés de mon petit girafon et lui montrer comment moi, en tant qu’enfant, adolescente ou adulte, j’avais voyagé dans tel ou tel pays, lui montrer les photos que j’avais prise à l’époque.voyage en Inde 10 ans après

Prochaine destination où je souhaiterai retourner afin de me lancer dans ce même projet de photos « avant / après » : la Turquie ? La Réunion ?

J’aime tant mener ce genre de projet et partager avec vous toutes mes photos.

En menant ce projet et après avoir regardé, comparé toutes mes photos de 2009 et celles de 2019, je remarque que je n’ai pas du tout pris le même style de photos.

Je sens que mon oeil s’est développé en 10 ans.

Je sens aussi que j’ai besoin de prendre en photos plus de détails, que j’ose à prendre des portraits (de plus près) et aller plus facilement à la rencontre des locaux. D’ailleurs, si vous êtes curieux de découvrir le portrait de ce monsieur ci-dessous, je vous invite à cliquer ICI.

voyage en Inde 10 ans après

En photos, je remarque aussi que je recherche de plus en plus la lumière, l’ombre qui pourrait apparaître dans un tel recoin d’un monument, d’une rue. Cette nouvelle habitude est liée à mon voyage en Iran que j’ai vécu <<aux côtés de Charline>>

J’ai pris réellement plaisir de prendre des photographies (et des vidéos) dans chacune des étapes. Il me tarde de partager avec vous ma prochaine vidéo de ce voyage.

En attendant, on verra où le vent me fera « voler »… Peut-être en Inde du sud. J’adorerai.

A très bientôt par ici !

voyage en Inde 10 ans après

La Girafe qui vole est un blog de voyage et d'inspiration, un vrai point de rencontre pour les voyageurs en quête d'évasion, d'informations et de conseils sur des destinations que j'ai visité en Afrique et aux quatre coins du monde.

contact@lagirafequivole.com

Comments:

  • Avatar
    2 octobre 2019

    J’adore le concept ! En 10 ans tant de choses changent et évoluent.
    En tout cas l’architecture indienne est vraiment magnifique. Elle est si détaillée, j’adore !

    reply...
  • Avatar
    7 octobre 2019

    Quelle bonne idée d’article ! J’ai beaucoup aimé comparer les photos de 2009 avec celles prises cette année. Et quelle chance d’avoir au moins pu rencontrer la mère d’un des enfants photographiés 🙂 Je vais aller lire celui de Bali maintenant !

    reply...
    • Avatar

      Jenkins lee

      22 octobre 2019

      Incroyable comme ta sensibilité photographique s’est affinée. Comme quoi il y a du bon de viellir, même si je préfère dire grandir. Très inspirant tout ça.

      reply...
  • Avatar

    Elise - Ma Machine à Coudre

    9 octobre 2019

    J’adore votre article. Découvrir un lieu 10 ans après c’est extraordinaire et c’est comme ci on y été grâce aux photos 🙂
    Elise – Ma Machine à Coudre Articles récents…3 Bonnes Raisons de Craquer pour la Brother FS40My Profile

    reply...

post a comment

CommentLuv badge