ActivitéNamibie

Mon Top 10 des activités à faire en Namibie

5 comments4816 views
mon top 10 des activités à faire en Namibie

Etant une grande fan de la Namibie, je me devais de vous donner une liste des activités que j’ai préférées. Il y a un sacré choix mais moi j’en ai choisi 10: des activités à la fois insolites et sportives que j’ai pu faire et que je vous conseille les yeux (presque) fermés!

mon top 10 des activités à faire en Namibie

1. Un Survol en montgolfière au dessus des dunes

Cela reste avant tout une activité qui n’est pas donnée du tout, mais quel souvenir unique et mémorable de pouvoir monter dans un gros ballon et d’être face à un spectacle si merveilleux : un paysage lunaire avec une étendue infinie de dunes dorées et rouges.

Le départ est matinal certes, entre 4h30 et 5h : on vient vous chercher à votre hébergement à Sesriem et vous partez ensuite pour un survol d’une heure. Retour sur la terre namibienne pour un petit déjeuner surprise. Je n’en dirai pas plus…je crois que ce moment se vit et ne se raconte pas…

survol en montgolfière en Namibie

2. La traque des léopards

La Namibie est le pays qui abrite la plus grande  population de guépards en liberté au monde. En effet,  la majorité des guépards  et des léopards de la Namibie sont regroupés sur environ 7000 fermes.

La Fondation AFRICAT est celle qui a récupéré et remis en liberté le plus grand nombre de léopards. C’est au lodge Okonjima, situé à Otjiwarongo, à environ 3 heures au nord de Windhoek que se tient le siège de la Fondation AfriCat.

AFRICAT est donc une organisation qui pour but de conserver et protéger les guépards, les léopards, et d’autres carnivores sauvages en Namibie.

AFRICAT a dû prendre un grand nombre de félins captifs et de carnivores que les autres établissements ne voulaient plus. Parmi les carnivores secourus, et réhabilités par AFRICAT on trouve le guépard, le léopard, le lion, le caracal, le chien sauvage et la hyène. AFRICAT a sauvé plus de 1000 carnivores depuis 1993. 86% ont été libérés dans la nature!

Donc, tout pour dire que grâce à Africat, il est possible d’observer une partie de ce programme de protection et en apprendre plus sur ces animaux à travers la traque des félins !

Le départ se fait à bord d’un gros véhicule 4×4 ouvert, avec un ranger qui a une radio pour traquer les félins, dont les guépards. Des “bip bip” retentissent à la radio tout au long du trajet jusqu’à ce que le ranger me dise “there is a cheetah close to us”. Nous descendons alors du 4×4 et marchons tranquillement jusqu’à se retrouver proche de ces animaux tout en respectant une “distance” de sécurité. Le moment est incroyable ! Et se retrouver proche de ces gros félins reste impressionnant ! Si vous êtes chanceux (comme j’ai pu l’être), vous pourrez voir aussi un léopard et d’autres animaux dans la réserve : kudu et autres antilopes, phacochères, zèbres et d’innombrables oiseaux.

traque felins africat namibie

3. Kayak avec les otaries

C’est l’une des activités que je recommande lors d’un séjour sur Swakopmund. Le rendez-vous a lieu à Walvis Bay (à 30 min de Swakopmund) pour partir avec l’organisme (qui organise l’activité) en 4X4 et aller jusqu’à Pelican Point ! C’est à ici qu’il y a un lagon avec plein d’animaux :

  • des otaries (environ 9.000 ! )
  • des chacals à la recherche d’un festin,
  • des flamands roses
  • et des pélicans !

Encore 40 km de route entre Walvis Bay et ce lagon ! Arrivée sur place, on me prête pantalon et K-way et me voilà prête à affronter le vent et à pagayer (du moins je vais essayer ! ) pour aller à la rencontre de ces incroyables animaux !

Près d’1h30 de kayak sur le lagon, je vois au loin toute une colonie d’otaries (impossible de les compter, il y en a beaucoup trop!). Certaines otaries sont si curieuses et joueuses qu’elles sont venues nager et plonger à  côté du kayak pour jouer avec les pagaies.

Après 1h30 de kayak, le vent devient de plus en plus présent et fort…et je suis bien trempée de la tête au pied ! Pensez donc bien à un change pour le restant de la journée.

L’activité se déroule sur une la matinée entière. Le retour se fait sur Walvis Bay où vous avez laissé votre véhicule le matin même.

kayak avec les otaries en Namibie

4. Surf dans les dunes : “sandboarding”

En anglais, on traduit le surf dans les dunes par le “sandboarding”, c’est-à-dire descendre la pente d’une dune en surf ! C’est dans les dunes de Swakopmund que vous pouvez faire cette activité, à environ 20 minutes de route du centre-ville de Swakop’.

Vous pouvez choisir l’option “Stand Up” (être debout sur un surf) ou l’option “Lie down boarding”(être allongé sur une planche en bois).

J’ope pour l’option debout qui consiste à prendre un snow board (à s’équiper : casque et chaussures) et enfin grimper la dune pour ensuite descendre sur sa planche ! Du moins, j’ai essayé !

3 descentes = 3 montées (des dunes de 120 m de haut !). Dur dur la montée, et la descente beaucoup plus « fun » ! En tout cas, les chutes dans le sable sont moins douloureuses que sur la neige ! Et la vue en haut des dunes est tout simplement magnifique ! D’un côté toutes ces dunes à perte de vue, et de l’autre la mer au loin ! Il faut quand même avoir une certaine forme physique pour monter la dune à pied. La montée est vraiment très éprouvante alors que la descente est quant à elle très rapide.

Après cette initiation surf, on m’a proposé un moment de schuss sur une plaque en bois : une descente à 72 km/h pour moi au ras du sable …Grand moment d’adrénaline garanti !!!

A la fin de l’activité, c’est à dire quand on est recouvert de sable, de l’eau et des snacks sont remis à chacun avant de repartir sur Swakopmund.

faire du surf sandboarding sur le sable en namibie

5. Sandwich Harbour

C’est un drôle de nom je vous l’accorde ! C’est une activité qui dure la journée et qui commence à Walvis Bay. L’activité commence par une croisière au départ du port de Walvis Bay pour observer des pélicans, et peut-être rencontrer des baleines, des dauphins et des otaries durant la traversée. La traversée se fait soit sur un catamaran soit sur un bateau, des snacks (dont des huitres !) vous seront servis à bord. Ensuite, place à l’activité qui consiste à partir en 4×4 vers le site de Sandwich Harbour qui est un site naturel protégé par les grandes organisations mondiales de protection de l’environnement. C’est un superbe site de dunes de couleur ivoire et doré que la faune locale a choisi comme lieu de reproduction.

Notre guide du jour nous a fait parcourir ces dunes de plusieurs dizaines de mètres de haut en 4×4, et nous a amené en balade le long de la plage où la mer et les dunes se “rencontrent”

Un bon moment d’adrénaline lorsque nous descendons les dunes….qui d’ailleurs « font de la musique » ! On appelle cela « le chant des dunes » qui est émis lorsque nous descendons (soit sur les postérieurs soit en 4×4 comme cette fois là) dans la face la plus pentue d’une dune. Ce « chant » dure jusqu’à ce que l’« avalanche » atteigne le pied de la dune. C’est le mouvement synchrone des grains de sable dans l’« avalanche » qui est à l’origine de ce chant des dunes ! Puis, à l’approche de l’heure du déjeuner, notre guide nous demande de sortir du véhicule et de le retrouver dans 15 mn en bas de la dune sur laquelle nous étions. Après ces 15 mn, nous le retrouvons où il avait installé une table sur le sable et où il nous a servi un déjeuner en mode VIP !

Ensuite, notre guide nous emmène sur le site même de Sandwich Harbour ! Un endroit incroyable !

Nous montons (encore) une dune pour y contempler la superbe vue du lagon, de la mer, des dunes, et des flamands roses au loin !

Puis le retour se fait à nouveau bien sur en 4×4 jusqu’à Walvis Bay.

sandwich harbour activité namibie

6. La traque des éléphants du désert

Cette activité peut se faire dans la région de Damaraland, l’une des régions les plus sauvages de Namibie. Lors de ma nuit dans un lodge à Twyfelfontein, je suis partie tôt avec un guide, à bord d’un 4×4 ouvert pour partir à la recherche des éléphants du désert.

Une petite explication s’impose pour vous, chères lectrices et chers lecteurs !

Il n’existe au monde que 2 « groupes » d’éléphants du désert: un groupe au Mali et un autre en Namibie. Ces types d’éléphants sont adaptés au climat sec et sablonneux..… On les distingue par leur corps plus petit et leurs pieds plus larges que les autres éléphants du monde.

Ils ont une très mauvaise vue, mais une bonne ouïe et surtout un excellent odorat !

Donc, si ils se sentent menacés, ils peuvent charger quiconque en 40km/h en l’espace de 12 secondes (seulement).

Plus de 3000 éléphants vivaient en Namibie quelques décennies auparavant, surtout dans la région du Kunene au nord…mais à cause des chasseurs et des braconniers, des centaines d’éléphants ont été tués dans les années 80. Aujourd’hui, on en compte 600 …et une cinquantaine dans la région où nous étions.

Donc, tout pour dire que me voilà partie en 4×4 pour découvrir ces gros mammifères….les plus gros terrestres comme vous devez vous en doutez! Le ranger parcourt des dizaines de kilomètres, regarde au loin, recherche, attend….

Une heure passe, toujours rien….puis tout d’un coup, nous les apercevons de loin…11 éléphants exactement, dont 3 éléphanteaux !

La grande famille au complet est en train de se nourrir, de chercher à manger dans les arbres à fruitiers, de marcher à des dizaines de kilomètres du 4×4. Un grand moment unique et encore bien mémorable ! Je prends le temps de les observer et de les prendre en photos tout en respectant encore une fois la distance de sécurité.

éléphants du désert dans le Damaraland en Namibie

7. La randonnée dans le Parc du Naukluft

C’est dans le Parc de Naukluft, à l’est de Sesriem qu’il est possible de faire des randonnées dont la randonnée de 17 kilomètres, appelée « Waterkloof Trail »….Une randonnée  d’environ 6 heures.

Je n’avais jamais fait jusque là plus de 2h de randonnée ! Un départ tôt s’impose car la température monte vite ! De bonnes chaussures sont nécessaires, beaucoup d’eau, de quoi manger, et c’est parti pour une marche allant jusqu’à 1900 mètres d’altitude. Ce parc abrite une grande diversité de faune, de flore enfin que des choses très jolies et qui méritent d’être vues après tant d’effort, avec entre autres des piscines naturelles pour se tremper les pieds voire s’y baigner si le cœur vous en dit ! Attention, on ne capte pas durant le trajet, mais la randonnée reste bien balisée. Et surtout ne partez pas seul(e) !

randonnée naukluft namibie

8. Un ‘nature drive’ : Goche Ganas ou encore Anib Lodge

Un nature drive consiste à monter à bord d’un gros 4×4 ouvert et de parcourir la réserve privée du lodge où se tiennent des animaux (mais pas les Big 5 !). Les lodges que j’adore en Namibie proposant des “nature drive” de qualité sont le Goche Ganas situé à 40 km au sud de Windhoek et le lodge Kalahari Anib situé proche de Mariental (à 3h de route au sud de Windhoek).

Celui de Goche Ganas propose donc un nature drive pour partir à la recherche d’animaux, en particulier des rhinocéros.

Après des dizaines de kilomètres de piste, nous arrivons dans ce superbe endroit, loin de tout, situé entre des collines et la savane. En arrivant, la première chose qu’on fait est de découvrir la vue spectaculaire…la lumière est belle comme tout ! Les Nature Drive se font généralement en fin d’après-midi et un nature drive sans la contemplation d’un coucher de soleil, n’est pas un “vrai” nature drive. Nous regardons si il n’y a pas de réels animaux dangereux, et nous nous arrêtons alors pour prendre un petit apéritif pour contempler ce soleil qui est bien rouge et qui descend entre les collines. Pour faire ce nature drive, il n’est pas nécessaire de dormir dans le lodge. Par contre pour le lodge Anib, vous devrez y dormir pour faire cette activité et parcourir en 4×4 les dunes rouges (on est au début du Kalahari) et avoir la chance de croiser des autruches, des kudu et autres antilopes.nature drive en namibie

9. La visite de Katutura

Beaucoup de personnes vous ont peut-être dit que rester à Windhoek ne vaut pas le coup ! Moi je ne suis pas d’accord ! Certes, Windhoek est une petite capitale mais je trouve qu’il est intéressant de découvrir “le poumon vivant” de Windhoek avec le township de Katutura pour mieux comprendre la réalité namibienne.

Katutura est un township où la précarité est dominante, où il y a de la vie avec les gens qui errent dans les rues, qui s’activent, où les enfants jouent avec ce qu’ils arrivent à trouver dans les rues comme des pneus par exemple, où des voitures attendent d’être nettoyées sur les trottoirs (un grand nombre de « car wash » à Katutura), où de nombreuses boutiques de rue… Voici Katutura ! Et alors quoi faire à Katutura ?

Près de la rue Shanghai Street (oui oui, on est en Namibie), rendez-vous au marché où se tiennent des « stands » de viande ou du moins des parties de bêtes qui attendent d’être découpées, cuites puis mangées par les locaux. Attention, âmes sensibles s’abstenir ! Mais cela reste très insolite ! Une ambiance qui peut certes choquer à première vue avec ce mélange d’odeurs, ces têtes d’animaux, tout ce sang… mais voilà c’est quand même un « incroyable spectacle » de vie dans la ville !  Mis à part les stands de viande, on trouve également des stands de fruits et légumes, mais aussi de chenilles grillées et tous autres animaux et bestioles grillés! Si vous ne souhaitez pas goûter à de la viande, vous pouvez vous contenter de goûter par exemple à des « boules » de pain appelés les « fat cakes », emballées ensuite dans du papier journal.

Katutura le jour, c’est aussi la découverte de ces « bidonvilles » et de ces maisons qui sont parfois encore dépourvus d’électricité voire même d’eau. On a du mal à croire qu’à peine à quelques kilomètres de là, on puisse trouver des centaines de (grandes) maisons toutes équipées, toutes bien luxueuses. Si vous souhaitez vraiment aller découvrir un quartier, n’y aller pas seul(e). Faites appel à un guide local ou à un organisme qui vous fera découvrir des coins de Katutura.

A Katatura, c’est aussi la découverte de Penduka Craft Center qui est une association de femmes démunies ou handicapées et qui a pour but l’insertion de ces femmes dans le monde du travail. Ces femmes fabriquent, créent, brodent et cousent pour ensuite vendre leurs articles de qualité dans la boutique d’artisanat.

katutura namibie

10. La visite d’un village Himbas

Si vous n’avez pas le temps ou l’occasion d’aller jusqu’au nord de la Namibie (du côté d’Opuwo et d’Epupa), et que vous souhaitez absolument rencontrer des Himbas, le seul endroit que je connaisse est à Kamanjab où se tient un petit village d’Himbas. La visite se fait le matin ou l’après-midi avec un guide pour découvrir ce peuple et leur mode de vie.

C’est une visite « intéressante », mais à  mon sens un peu « attrape touriste » et surtout très gênante et je dirais même parfois….limite un peu trop « zoo » à mon goût! Lors de la visite, je rentre de suite dans leur intimité (à savoir dans leur hutte où les femmes me montrent comment elles se mettent de l’ocre dans les cheveux et sur le corps). Cela n’a pas l’air de les déranger ou du moins elles en ont pris l’habitude.

Je rencontre des enfants qui  ne semblent pas non plus surpris de me voir !

Le guide m’a expliqué leurs façons de se mettre de l’ocre sur la peau, leur façon de se laver, de vivre en communauté, m’a appris quelques mots d’Himbas pour pouvoir parler un peu avec eux (« Okuhepa »- merci ; « moro » – bonjour…).

Je recommande cette activité si vous souhaitez vraiment aller à la rencontre de ce peuple et communiquer avec eux !himbas namibie

Et vous, connaissez-vous d’autres activités à faire en Namibie ? Quelle est celle que vous avez préférée ? 

Sachez aussi que j’ai aussi crée un itinéraire en Namibie 100% Romantique avec l’agence de voyage en ligne, spécialiste du sur-mesure, Worldia. Un itinéraire que je peux remanier rien que pour vous selon vos dates de voyage, vos envies et votre profil en temps réel ! Cliquez sur le bouton ci-dessous « Je souhaite réserver ce voyage » et vous serez alors redirigé vers le site de Worldia pour sélectionner ensuite vos dates de voyage et le nombre de personnes. Sinon, n’hésitez pas à me laisser un petit mot par ICI ! A très vite, j’espère !

Je souhaite réserver ce voyage

Mots clés qui ont permis aux internautes de découvrir cet article:

  • damaraland choses a voir
  • namibie quoi voir

Comments

comments

MarlèneM

La Girafe qui vole est un blog de voyage et d’inspiration, un vrai point de rencontre pour les voyageurs en quête d’évasion, d’informations et de conseils sur des destinations que j’ai visité en Afrique et aux quatre coins du monde.

5 Comments

  1. Salut, Je m’envole pour la Namibie en mai! J’ai prévu de faire quelques une de tes activités 🙂 Merci pour l’info : Fondation AfriCat.
    Tes photos sont très belles! J’espère que les miennes seront aussi belles.
    Mon blog est : mes rêves petits et grands, mais va falloir attendre quelques mois pour un article sur la Namibie 😉
    Bises

    1. Bonjour Nathalie
      Merci pour ton commentaire. Tu vas te régaler alors ! Bonne découverte et au plaisir de te lire prochainement 🙂
      Ps : pourras tu STP me dire comment tu es arrivée sur mon blog ? Merci et à vite !

  2. Super article; j’ai eu la chance de tester la plupart des activités décrites et je suis bien d’accord sur ce beau classement. J’ai adoré Sandwich Harbour et les frissons dans le 4×4. Etosha reste un de mes parcs préférés en Afrique australe! Et la namibie mon pays préféré!

    1. Je vois qu’on a le même avis et cette même passion alors ! Merci pour votre commentaire 🙂 Je ne connaissais pas African Heart Travel et je vois que vous êtes basés en Afrique du Sud. J’y ai vécu quelques temps…si j’y retourne un jour (si si j’y crois !), je viendrai vous rencontrer 🙂
      Je viens de découvrir African Heart Travel sur internet. N’hésitez pas à aimer la Page Facebook de la Girafe aussi 🙂 A bientôt

Leave a Response

CommentLuv badge

Close