Suivez mes aventures
Top
city guide stone town zanzibar

Est-ce que Zanzibar ce ne sont que des plages ? C’est la question que l’on peut se poser lorsqu’on a la chance d’aller sur l’île de Zanzibar. Certains voyageurs ne pensent même pas à s’arrêter à Stone Town, la capitale de l’île et se dirigent directement vers le nord ou l’est de l’île pour la farniente à la plage.

C’est fort dommage selon moi, Stone Town reste vraiment un incontournable à découvrir lors d’une échappée et d’un séjour à Zanzibar afin de s’imprégner un peu plus de la culture et la vie locale de l’île. Stone Town est le point d’entrée pour commencer son séjour sur l’île de Zanzibar.
Stone Town (que l’on traduit en français par « la ville de pierre ») est située à l’ouest de l’île et offre un attrait touristique et culturel que j’ai vraiment trouvé fort intéressant !

Je vous dévoile alors mes 10 idées d’endroits à visiter et expériences à faire lors de votre séjour à Stone Town. Vous verrez qu’il y a de quoi faire dans cette capitale avec ses maisons coloniales, son fort portugais, ses échoppes et ses nombreuses ruelles de la vieille ville qui amènent le voyageur à une vraie immersion à travers les siècles, aux influences arabes, indienne, africaines et européennes.

Quoi faire à Stone Town sur l’île de Zanzibar?

Se balader dans les ruelles étroites de la vieille ville

city guide stone town zanzibar

Aller dans la vieille ville vous transportera, c’est sûr ! Sa riche histoire se vit à chaque coin de ruelles, au travers des façades des maisons et des monuments historiques comme :

  • le Fort (dit « Old Fort »),
  • la Maison des Merveilles (dite « Beit El-Ajaib, House of Wonders »),
  • le Mémorial de l’esclavage (car Stone Town a été l’une des dernières villes où s’est tenu un marché aux esclaves),
  • le Palais Mtoni

La découverte de la Vieille Ville se fait à pied, soit seul(e) soit avec un guide pour rencontrer plus aisément les habitants et mieux découvrir l’histoire de l’île et être donc au coeur de la ville !

J’ai aimé me balader dans les ruelles parfois si étroites, me sentir presque perdue dans ce labyrinthe de rues qui abrite des maisons et des échoppes pour une séance shopping.

J’ai surtout aimé regarder l’architecture de ces maisons et édifices au cœur de la vieille ville avec ses portes en bois sculpté, si caractéristiques de la ville. On compterait près de 500 portes avec pour certaines de grosses pointes en cuivre, qui est une tradition venant d’Inde et qui consistaient à empêcher les éléphants d’enfoncer les portes.

city guide stone town zanzibar city guide stone town zanzibar city guide stone town zanzibar city guide stone town zanzibar

city guide stone town zanzibar city guide stone town zanzibar city guide stone town zanzibarcity guide stone town zanzibar

Séjourner dans un bel hôtel qui se fond bien avec le décor de la vieille ville

Il existe de nombreux hôtels et guesthouses à Stone Town. L’idéal serait de dormir à proximité ou au cœur de la Vieille Ville.

Lors de notre escapade à Stone Town, nous avions opté pour la petite adresse de caractère et de style omanais, le Dhow Palace. Une adresse qui peut paraître un peu vieillotte mais que j’ai trouvé « hors du temps » et bien située.

En me baladant, j’ai observé beaucoup d’autres hôtels qui avaient l’air fort sympathiques comme le Parc Hyatt et qui démontre bien que Stone Town abrite un bel éventail d’hébergements pour tous les budgets (à partir de 25 $ et jusqu’à 200$ en moyenne par nuit).

Jetez un coup d’oeil sur la carte ci-dessous de Booking.com pour réserver votre prochain hôtel à Stone Town, selon votre budget et les disponibilités.



Booking.com

city guide stone town zanzibar

Craquer pour des souvenirs « Made in Zanzibar »

city guide stone town zanzibar

Aller à Stone Town et ne pas craquer pour au moins un souvenir de l’île serait une petite erreur non ?! En tout cas, j’ai eu beaucoup de mal à résister à ne pas ramener au moins un petit souvenir de là-bas. Une de mes amies avait offert à mon petit Girafon il y a quelques années un mobile avec des mini animaux en peluche et je souhaitais à mon tour lui en apporter un pour son petit girafon mais malgré tout le choix, je n’ai pas su trouver LE bon ! Dommage.

Il y a bien d’autres choses à acheter comme souvenir : des savons, des objets en bois fabriqués par des artisans comme ma planche en bois « Hakuna Matata », des statuettes, des masques, un jeu boa (un jeu de stratégie africain), des épices, des vêtements et bien entendu des tissus colorés etc.

Pensez à marchander, cela fait partie de la culture sur l’île (diviser par 2 voire par 3 du prix annoncé). Pensez aussi à faire des petites coupures.city guide stone town zanzibar city guide stone town zanzibar

Se faire tatouer au henné 

city guide stone town zanzibar

Une balade dans la vieille ville sans échapper aux dames qui souhaitent vous tatouer est quasi impossible. Du moins, j’ai très vite été tentée par l’envie de me faire tatouer au henné (cela m’a rappelé mon voyage en Ouganda où j’avais eu un très beau henné sur la main).

C’est dans l’enceinte du vieux Fort qu’un groupe de femmes avait pris place avec chaises et henné à la main, prêtes à accueillir les touristes pour une petite séance de tatouage. Je ne suis malheureusement pas tombée sur la meilleure : mon tatouage sur la main a été très raté et vaut mieux en rire. Le prix est d’environ 4 $ et ça reste un bon moment de rencontre avec ces femmes zanzibarites.city guide stone town zanzibar

 

Aller à la rencontre des artisans locaux

city guide stone town zanzibar

C’est lors de ma rencontre avec un vendeur dans une échoppe où l’on fabrique des planches en bois que j’avais d’ailleurs rencontré un Rêveur, prénommé Hassein.

Au fil de ma journée à Stone Town, j’ai rencontré plusieurs artisans et commerçants et comme vous le savez (déjà ?!), j’aime les rencontres, j’aime le partage donc Stone Town a répondu encore une fois à mes attentes pour cela. Je dois dire que j’aurai préféré rester une deuxième journée pour encore plus m’imprégner de cette ville et faire encore plus de rencontres que celle que j’ai pu faire avec un peintre, une dame au henné, une vendeuse de tissus etc.city guide stone town zanzibar

Déguster un « spice tea » sur une terrasse

city guide stone town zanzibar

Je partage avec vous une petite adresse que j’ai beaucoup appréciée : il s’agit du Stone Town Café. Facile à trouver, ce petit café a une terrasse extérieure située dans le quartier de Shangani sur Kenyatta Road dans la Vieille Ville. Nous y sommes allés pour un déjeuner (avec leur choix de salades et autres mets) et surtout leur « Spice Tea » servi de façon traditionnelle.

D’autres petites adresses que je partage avec vous pour :

  • déguster un excellent café est le Zanzibar Coffee House Hotel
  • prendre un verre sur une terrasse, pensez à vous rendre au Sunset Lounge ou sur le Rooftop Tea House de l’hôtel Emerson  Hurumzi
  • manger comme les locaux, au restaurant Lukmaan situé par <<ICI>>

Dîner aux airs de la musique traditionnelle, le Taarab

city guide stone town zanzibar

Kézako le Taarab ? C’est la musique la plus connue à Zanzibar et en Tanzanie avec des musiciens et un chanteur qui utilisent des instruments comme le violon, le nay (qui est une flûte arabe), des percussions, le kanun (qui ressemble à la cithare, un instrument à cordes). Les thèmes de la musique et des chansons tournent souvent autour de l’amour et écouter le taarab amène à ressentir des émotions : le mot « tariba » signifie en arabe « ému ».

C’est en allant diner au restaurant Monsoon où j’ai goûté à des plats 100% Africains que j’ai écouté les premiers airs de cette musique traditionnelle, assise sur des coussins colorés. Une expérience très sympa que je recommande fortement pour un dîner à Stone Town.

Une sortie nocturne aux Jardins Forodhani

city guide stone town zanzibar

Après notre dîner au restaurant Monsoon (cité juste au-dessus), nous nous sommes dirigés vers la place, les Forodhani Gardens, située juste en face du restaurant. A partir de 17h, le soleil se couche et cette place se transforme tous les soirs en un lieu très vivant qui ressemblerait à un lieu de rassemblement pour les locaux qui recherchent de quoi grignoter des spécialités locales. On y trouve des stands de brochettes de viande, de pizzas, de glaces, de jus (comme le jus de canne fraîchement pressé) ou encore le Urojo qui est l’un des mets locaux à base d’oignons et de beignets frits dans une sauce au curry de coco.

Je n’ai pas pris de photos lors de cette virée nocturne car il y avait beaucoup, beaucoup de monde et il était d’ailleurs parfois difficile de se frayer un chemin dans les allées tellement qu’il y avait du monde. Mais cette expérience reste hors du commun. Par contre, pour les personnes qui n’aiment pas la foule, je ne vous recommande pas d’y allez.city guide stone town zanzibar

Déguster une glace comme les locaux

city guide stone town zanzibar

Une petite adresse pour les gourmands : le Tamu Italian, une petite adresse cachée sur Kenyatta Road qui propose des glaces italiennes aux saveurs locales comme le tamarin et aussi classiques comme le chocolat, la fraise ! Un délice pour déguster une glace aux côtés de locaux tout aussi gourmands.

Mieux comprendre l’histoire de l’île 

city guide stone town zanzibar

Se décider d’aller à Stone Town, c’est déjà s’intéresser d’une certaine manière à l’histoire de l’archipel et de la ville. Si vous recherchez encore plus une visite culturelle pour mieux comprendre l’histoire de Zanzibar, je vous recommande de visiter certains sites comme :

  • le Mémorial de l’Esclavage avec les cellules d’esclaves
  • la Cathédrale anglicane construite sur le site de l’ancien marché aux esclaves où des hommes étaient en attente d’être vendus puis envoyés dans d’autres coins du monde, dans des conditions inhumaines.

city guide stone town zanzibar

Pour retrouver un plus d’images et d’infos sur l’île de Zanzibar, je vous donne rendez-vous sur mon précédent article et ma vidéo à retrouver sur YouTube.

N’oubliez pas également que vous pouvez retrouver aussi toutes mes adresses aux quatre coins du monde sur l’application Mapstr sous mon compte @lagirafequivole

Et vous, connaissez-vous Stone Town ? Rêveriez-vous d’y aller ?

stone town zanzibar tanzanie

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

La Girafe qui vole est un blog de voyage et d'inspiration, un vrai point de rencontre pour les voyageurs en quête d'évasion, d'informations et de conseils sur des destinations que j'ai visité en Afrique et aux quatre coins du monde.

contact@lagirafequivole.com

Comments:

  • Avatar

    Itinera Magica

    4 octobre 2017

    Aaaah, plus je te lis plus je regrette de ne pas pouvoir y aller cette année ! Zanzibar m’appelle, c’est certain. J’adore cet article !

    reply...

post a comment

CommentLuv badge