Haïti

Voyage en Haïti : un voyage intensément surprenant !

4 comments645 views
voyage en Haïti

Saviez-vous qu’Haïti a été la première république noire de l’Histoire à avoir conquis son indépendance ?

Mais, que connait-on d’Haïti ?

Haïti dispose encore d’une image bien terne et négative aux yeux des médias et des voyageurs.

Considéré comme étant l’un des pays les plus pauvres du monde, un pays gravement touché par le séisme de 2010 ainsi que par l’Ouragan Matthew et il y a quelques semaines par Irma, Haïti est perçue comme une destination où la violence, la pauvreté et la maladie sont très présentes.

Mais, peut-on vraiment réduire ce pays à seulement cela ? Est-ce que cette image est déformée ou bien réelle ?

Ce n’est pas avec un voyage de repérage de 3 jours top chrono que j’ai effectué au côté de The Mice Experts que je vais vous donner la réponse.

Cependant, je souhaitais à travers cet article et aussi la vidéo que j’ai faite (et disponible sur YouTube), vous montrer qu’Haïti mérite d’être découverte et que ce pays, limitrophe de la République Dominicaine, est une destination accueillante et avec un vrai potentiel. D’ailleurs, j’ai pu apprendre que « ce n’est pas plus dangereux de venir en Haïti que d’aller en République Dominicaine, qui détient un taux de criminalité plus élevé qu’Haïti. Haïti est en crise, pas en guerre ».

Haïti se vit et s’explore de manière responsable et engagé au côté d’un réceptif local pour vous accompagner, vous conseiller et rendre votre séjour plus facile et aussi plus sûr. N’oubliez pas (et comme dans tous pays d’ailleurs) d’être vigilant lors de vos déplacements. N’hésitez pas à consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères si vous prévoyez un prochain voyage en Haïti.

◆ Ô Haïti, petit pays aux fortes influences africaines qui ne m’a pas laissée indifférente.
◆ Ô Haïti, petit pays aux paysages surprenants et préservés, aux rencontres touchantes et aux expériences authentiques aux côtés d’une population accueillante, souriante et avec une soif de vivre.

Qu’ai-je fait ? Qu’est-ce que j’ai découvert en Haïti ? Comment ? Où ?

Je vous raconte tout cela les Girafons !

Jour 1 – Une capitale artistique et étonnante, Port-au-Princevoyage en Haïti

La capitale de Port-au-Prince est le cœur même d’Haïti et a été une étape surprenante pour moi. J’avais entendu parler d’un pays avec une forte « énergie créatrice » où l’art et la littérature ont une place importante dans la vie des Haïtiens et dans l’histoire du pays.voyage en Haïti

C’est au cours de ma première journée en terres haïtiennes que j’ai alors découvert Port-au-Prince (pas dans sa totalité bien entendu) avec :

  • Le centre-ville qui a été un moment bouleversant pour moi où j’ai découvert des bâtiments publics comme le Parlement, le palais de Justice et l’imposante Cathédrale Sainte Trinité totalement endommagés suite au séisme en 2010 et pas reconstruits depuis. J’ai appris que seuls le centre-ville avait été durement touché et non toute la ville de Port-au-Prince.voyage en Haïti voyage en Haïti
  • Le musée du Panthéon National Haïtien qui relate l’histoire du pays, un incontournable !
  • Le marché de Fer qui est un vrai site historique rempli de vie où se mêlent les locaux et les touristes et où il est possible de ramener quelques souvenirs comme des peintures naïves et colorées, des statuettes vaudou, des bijoux, des cigares et des aliments comme de la cannelle, des fruits, des légumes etc.
  • voyage en Haïtivoyage en Haïtivoyage en Haïtivoyage en Haïtivoyage en HaïtiLa ville voisine de Piétionville qui contraste réellement avec la pauvreté de certains quartiers de Port-au-Prince puisque c’est dans ce quartier que résident les familles riches haïtiennes et où il est possible de visiter en journée des galeries d’art.
  • La visite du bel édifice Oloffson qui est l’une des plus belles bâtisses de style pain d’épices (appelées aussi des « maison gingerbread ») de toutes les Caraïbes. D’ailleurs, Oloffson était auparavant un Hôpital pendant l’occupation américaine et fut transformé en hôtel en 1935.voyage en Haïti
  • D’autres maisons « gingerbread » peuvent être aperçues lors de votre balade au cœur de Port-au-prince. Ces maisons en bois datant du 19ème siècle sont facilement reconnaissables par leurs grandes portes et fenêtres et des persiennes en bois. Certaines de leurs toitures sont exubérantes et la plupart des façades sont ornées de dentelures dans les boiseries comme vous pouvez le voir sur ces photos.voyage en Haïti voyage en Haïti voyage en Haïti

Nous avons également rencontré des artistes travaillant le fer dans la banlieue de Port-au-Prince, à Noailles, considéré comme le « village artistique » et surnommé comme étant « la capitale du fer » à Port-au-Prince. Beaucoup d’artisans se sont installés dans ce quartier pour travailler autour de la sculpture du fer et partager leur travail et leur passion avec plaisir. Il est facile de les observer, de discuter avec eux et d’en apprendre davantage sur cet art si emblématique d’Haïti. L’art du fer est un vrai art de récupération : les gros bidons de fuel et les tonneaux en fer sont la base du travail mais les artistes (appelés « les Bosmétal ») récupèrent tout pour les retravailler par la suite et en faire de vraies sculptures et œuvres d’art.voyage en Haïti voyage en Haïti voyage en Haïti

J’ai aussi découvert la ville autrement en nous arrêtant à certains points de vue comme ;

◆ celui face à l’Observatoire
voyage en Haïti

◆  ou encore le quartier coloré de Jalousie. Après le séisme en 2010, un projet est né dans le quartier de Jalousie : celui d’embellir ce bidonville en repeignant les maisons en couleurs. Le nom de ce projet : « Beauté contre pauvreté : Jalousie en couleurs ». Ce bidonville est comme « accroché à la colline » et ressemble aujourd’hui à une œuvre artistique et a des airs de favelas à Rio de Janeiro.voyage en Haïti voyage en Haïti

Jour 2 – Vous avez dit eaux turquoise ?voyage en Haïti

Bienvenue sur la côte des Arcadins, située à seulement 45 minutes au nord de Port-au-Prince.voyage en Haïti

Pourquoi aller la côte des Arcadins ? Pour le soleil, la mer et la plage, pour déguster du poisson local et monter à bord d’un bateau pour découvrir une mer tranquille, transparente et aux fonds marins étonnants. En effet, dans ce coin-là, le snorkelling est tout à fait favorable et vous pourrez même croiser quelques villageois en pirogue et pour quelques sous vous laisser manier la pirogue comme eux.voyage en Haïti voyage en Haïti voyage en Haïti voyage en Haïti

Lors de notre séjour sur la côte des Arcadins, j’ai séjourné au Moulin Sur Mer face à la mer, où se tient le musée Ogier-Fombrun logé dans une habitation sucrière construite par le colon français Guillaume Ogier en 1760. Un endroit incroyable hors du temps qu’il est possible de visiter pour y découvrir une partie de l’histoire de la région et du pays.voyage en Haïti voyage en Haïti

A Moulin sur Mer, la vue sur la mer est incroyable avec des couchers de soleil à tomber par terre. voyage en Haïtivoyage en Haïti

Jour 3 – Du vert, du riz, des rencontres insolites en Artibonitevoyage en Haïti

Le moyen de transport le plus utilisé en Haïti reste le tap-tap, une sorte de minibus colorée que vous pouvez observer dès votre arrivée à Port-au-Prince. voyage en HaïtiDu moins, vous ne pouvez pas les louper. Un matin, nous sommes montés à bord d’un tap-tap, appartenant à Duchene (un Haïtien que j’ai photographié pour connaître son rêve).voyage en Haïti voyage en Haïtivoyage en Haïti

En route donc en tap-tap vers le département de l’Artibonite. Le nom « Artibonite » vient du nom du fleuve homonyme qui le traverse, le plus long du pays et de l’île entière.

Une expérience insolite de pouvoir se déplacer en tap-tap. Ca secoue bien qu’on soit en haut, devant ou à l’intérieur (j’ai tout testé!).voyage en Haïti

Qu’est-ce qu’on peut voir en Artibonite ?

  • Les plantations de riz de la commune de l’Estère. J’ignorais que l’on cultivait du riz en Haïti, mais c’est et bien le cas et vous en verrez tout au long des routes du départementvoyage en Haïtivoyage en Haïti
  • La ville principale de Saint-Marc 

voyage en Haïti

  • La ville de Marchand Dessalines qui a été la ville d‘un général de l’armée haïtienne, prénommé Jean-Jacques Dessalines. Ce dernier a ordonné en 1804 d’ériger six forts au sommet des montagnes entourant la ville, afin d’assurer la protection de l’armée. Dans cette ville se tient aussi un marché et un endroit assez mythique où deux maisonnettes en blanc et bleu, appelés « les Kay Lwa Desalines » abritent des célébrations vaudous qui ont lieu chaque année.voyage en Haïti

Autres informations utiles

  • Consulter le site de l’Office du tourisme Haïti : http://www.haititourisme.org
  • Les Formalités d’entrée : passeport valable six mois après le voyage. Un visa obligatoire sera établi dès votre arrivée à l’aéroport (compter 10 dollars)
  • Le Climat :

– la saison sèche entre décembre et mars offrant ainsi les meilleurs conditions de voyage

– la saison des pluies est chaude et humide

– la saison des cyclones : de juin à novembre

  • Consultez le site du ministère des Affaires étrangères pour suivre les mises à jour des conditions de sécurité/sanitaires à Haïti
  • Il n’existe pas vraiment de guides touristiques sur la destination. Il y a tout de même le Petit Futé qui n’est pas à négliger si vous souhaitez apporter un guide, même je ne le trouve pas si bien mis à jour.voyage en Haïti

Par contre, je vous invite à jeter un coup d’œil sur les articles écrit par Aurélie du blog Curieuse Voyageuse ainsi qu’Adeline du blog VoyagesEtc qui partagent elles aussi, leurs expériences sur leurs voyages en Haïti et c’est fort intéressant.

Voilà les Girafons, j’espère que cet article vous aura plu. Si vous n’avez pas encore vu ma vidéo 100% Joyeuse en Haïti, je vous invite à cliquer et à vous envoler !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Mots clés qui ont permis aux internautes de découvrir cet article:

  • venus colas saint-marc haiti

Comments

comments

MarlèneM
La Girafe qui vole est un blog de voyage et d'inspiration, un vrai point de rencontre pour les voyageurs en quête d'évasion, d'informations et de conseils sur des destinations que j'ai visité en Afrique et aux quatre coins du monde.

4 Comments

  1. Excellent article ! Étant originaire d’Haïti, ça fait toujours plaisir de voir des blogueurs/blogueuses écrire sur ce magnifique pays. Et c’est l’occasion pour moi de lire différentes perspectives, différents points de vue… Bravo !

Leave a Response

CommentLuv badge

Close