OugandaPortrait de Rêveur(se)

Mes Portraits de Rêveurs en Ouganda

1 comment1475 views
portrait de rêveur la girafe qui vole

Lorsque j’ai su que je partais au Ouganda, je me suis dit que cela tombait à pic pour continuer mes portraits de rêveurs que j’aime désormais tant photographié depuis octobre dernier.portrait de rêveur la girafe qui vole

A peine arrivée en Ouganda, j’avais alors en tête dès que l’envie et l’occasion se présentaient de prendre mon appareil photo, mon bristol (eh oui, j’utilise du papier bristol pour écrire les rêves de chaque rêveur(se)) et un peu d’audace pour ensuite demander aux personnes que je rencontrais sur « mon chemin » si ils/elles souhaiteraient faire parti de la « Dreamers Team ». J’ai demandé à 14 Ougandais et aucun n’a refusé. Bien au contraire, chacun a adoré l’idée tout en montrant un certain enthousiasme voire même une excitation à partager avec moi leurs rêves et de partager ainsi un moment insolite ensemble sous le signe du rêve.

14 jours de voyage en Ouganda : 14 portraits de rêveurs Ougandais

portrait de rêveur la girafe qui voleCes 14 rencontres ont eu lieu à des endroits divers et variés tout au long de mon séjour. Chaque rencontre m’a beaucoup ému car la plupart des rêves que vous allez découvrir est ciblé sur l’entraide et l’envie d’ailleurs. Je ne les remercierai jamais assez pour ce vrai moment de partage que nous avons vécu ensemble et comme je leur ai promis, une des photos que vous allez découvrir ci-dessous leur sera envoyé soit par email soit par courrier.

Margharetportrait de rêveur la girafe qui vole

Voici Margharet que j’ai rencontré autour de tam-tam, de girafes, des peintures et vêtements africains qu’elle vendaient lors d’un événement en Ouganda. J’ai de suite aimer sa gentillesse et son rire si communicatif. Margharet travaille depuis les années 2000 avec des artisans ougandais pour vendre des objets artisanaux et vêtements qu’elle fabrique elle-même avec son équipe locale. Lorsque je lui ai demandé son rêve, elle n’a pas hésité une seule seconde et était très à l’aise et enthousiaste à l’idée de poser devant mon objectif. Elle rêve de pouvoir continuer à voyager en Europe (comme en France qu’elle ne connait pas encore) pour pouvoir faire connaitre son travail et ainsi vendre ses produits artisanaux « made in Ouganda ».

Fionaportrait de rêveur la girafe qui vole

Je vous présente une jeune fille de 15 ans qui en plus d’aller à l’école, travaille dans une échoppe de son village près de Bwindi (où il y a des gorilles) où elle vend des souvenirs made in Ouganda comme des masques de gorilles, des paniers etc. Son rêve serait de pouvoir s’acheter des livres en anglais. Il n’est pas possible dans son village d’en acheter et les livres coûtent chers. C’est pour cela qu’elle souhaiterait pouvoir continuer à lire et étudier comme elle l’entend.

Pamela portrait de rêveur la girafe qui vole

Je vous présente Pamela. Elle a 22 ans, vit à Kampala et adore la photographie. Elle travaille pour l’office de tourisme d’Ouganda et est aussi bénévole pour un orphelinat qui accueille des enfants handicapés et abandonnés par leurs familles. Pamela souhaiterait pouvoir aider les enfants partout dans le monde afin de se sentir encore un peu plus utile auprès de la population. Elle pense bien sûr à son pays et rêverait aussi pouvoir aller en Norvège qui est selon elle un pays avec des paysages grandioses et où la femme y est respectée.

Asiimweportrait de rêveur la girafe qui vole

J’ai rencontré cet homme par hasard grâce à son neveu âgé d’un an et demi qui était dans la rue et que j’ai voulu saluer. Mais ce petit a eu peur de moi et s’est mit à pleurer et crier pour se jeter dans les bras de ce jeune homme. J’ai donc ensuite parler avec ce rêveur, prénommé Asiimwe. Il est aujourd’hui guide Bantwa pour faire découvrir cette ethnie et aussi les pygmées à travers des visites dans les environs de son village, Ruhija (proche de Bwindi, à l’ouest de l’Ouganda). Asiimwe a un ami en France et il rêverait dont le rejoindre pour commencer une nouvelle vie ailleurs et pouvoir se faire aussi de nouveaux amis.

Éther portrait de rêveur la girafe qui vole

J’ai rencontré Ether lors d’un autre portrait de rêveur que je faisais, celui de Pamela (vu plus haut). Elle m’a de suite pris en photo à son tour et a souhaité elle aussi partager avec moi son rêve de demain. Éther a 25 ans et vit à Kampala. Son sourire et sa joie de vivre ne m’a pas laissé indifférente, Elle aimerait voyager et faire le tour du monde et ensuite ouvrir un orphelinat en Ouganda et même ailleurs. En première destination, elle rêverait d’aller au Swaziland car elle a fait un exposé sur ce pays et souhaiterait en savoir plus en découvrant d’elle même ce petit pays d’Afrique.

Derrickportrait de rêveur la girafe qui vole

Derrière ses lunettes qui s’assombrissent au soleil, se cache Derrick, un guide Ougandais qui a créé sa propre agence de voyages il y a quelques années. Son rêve est de pouvoir aider les étudiants et les familles à réaliser leurs rêves à travers les circuits que lui même organise. Il pense que le voyage et la nature ougandaise amènent à développer les connaissances, les valeurs humaines de chacun, en particulier les enfants et les adolescents. Il a alors créé un partenariat avec une banque ougandaise pour sensibiliser les Ougandais à ouvrir un compte bancaire afin d’avoir un nouveau réflexe économique, celui de penser à économiser pour mettre de l’argent de côté tous les mois et voyager dans leur propre pays (que la plupart ne connaît pas du tout excepté la ville où ils habitent).

Caroleen portrait de rêveur la girafe qui vole

J’ai rencontré Caroleen, cette jeune femme de 27 ans en train de faire un panier coloré pour le vendre par la suite dans sa petite échoppe. Caroleen vit à Ruhija, proche du parc de Bwindi et elle fabrique au quotidien ses objets artisanaux pour les vendre aux quelques touristes qui passent par là. Son rêve serait de vivre ailleurs que dans son village où elle est née et où elle vit toujours actuellement. Elle rêve d’un pays en Europe mais ne sait pas encore bien lequel, mais tout ce qu’elle rêve c’est de commencer une toute nouvelle vie « ailleurs ».

Biryimumeishoportrait de rêveur la girafe qui vole

J’ai rencontré Biryimumeisho qui signifie en Swahili « Good things are in future ». Âgé de 32 ans, il est actuellement le manager de l’un des hôtels où j’ai séjourné en Ouganda (dans la région de Bwindi). J’ai de suite aimé sa discrétion, son sourire, son souhait de vouloir aider chacun de ses hôtes. Biryimumeisho a fait ses études dans le tourisme et a partagé avec moi son rêve qui serait d’avoir son propre lodge en Ouganda. Il adore sa région et ce n’est donc pas un hôtel en pleine ville qu’il souhaiterait mais un lodge en pleine nature dans un but précis, celui de devenir son propre patron.

Happyportrait de rêveur la girafe qui vole

Je vous présente Happy, une femme qui dirige un orphelinat dans le village de Ruhija. Je l’ai rencontré par hasard lorsque j’avais entendu dans le détour d’une rue, des enfants chanter et danser dans une cour (qui s’avérait être son orphelinat). Happy a partagé avec moi son rêve qu’elle souhaiterait pouvoir réaliser « demain »: construire une maison et un espace plus grand et spacieux pour tous les enfants qu’elle accueille. En 2011 ils étaient plus de 100 enfants à être accueillis par elle. Aujourd’hui, ils sont plus de 300.

J’ai visité l’orphelinat et les chambres étaient bien sombres avec peu de lits pour accueillir tous les enfants. En moyenne 4 enfants dorment dans un seul et même lit. Je ne peux alors que lui souhaiter que son rêve se réalise.  Voici les coordonnées de l’orphelinat si vous souhaitez leur envoyer du riz ou des fournitures scolaires par exemple.

Alexisportrait de rêveur la girafe qui vole

Je vous présente Alexis, un Rwandais qui est arrivé en Ouganda il y a à peine 3 ans. Ses parents sont Congolais et il a fait ses études et vécu au Rwanda avant d’arriver en Ouganda où il travaille aujourd’hui dans un écolodge proche du Parc National de Queen Elizabeth. Il a partagé avec moi son rêve qu’il m’a dit en français : celui de continuer à faire des études pour avoir un meilleur travail que celui qu’il a actuellement pour avoir ensuite une meilleure situation et une bonne épouse. « Que dieu me bénisse » à été la phrase qu’il m’a dite après que je l’ai pris en photo et il semblait être très ému avant, pendant et après la photo (tout comme moi d’ailleurs).

Cateportrait de rêveur la girafe qui vole

Cate habite à Kampala et est la fondatrice d’une agence de tourisme et d’un orphelinat qu’elle a crée avec son père il y a quelques années. Elle se sent très concernée par l’éducation et aussi par le tourisme et la protection des animaux. C’est pour cette raison, qu’elle dirige aujourd’hui sa propre agence pour faire découvrir son pays à travers des treks et des visites culturelles et animalières. Cate est aujourd’hui comblée avec sa vie et sa famille qu’elle a fondé mais elle ne souhaite qu’une chose : celle de voir ses 3 enfants grandir dans la joie et le respect.

Patrick portrait de rêveur la girafe qui vole

C’est Patrick qui est venu vers moi pour me demander ce que je faisais dans la vie. Et c’est ainsi que nous avons échangé sur nos parcours et que nous avons parlé de rêves tout naturellement. Il travaille aujourd’hui auprès de sa maman qui tient une agence de voyage : une affaire de famille…et qui lui convient très bien car il adore le monde du tourisme et faire voyager les gens, tout particulièrement faire voyager les gens à travers des visites gastronomiques. Il adore la gastronomie et aime bien manger. Un de ses restaurants préférés sur Kampala, celui de sa grand-mère ! Le rêve qu’il souhaiterait vraiment exaucer est de devenir un chef étoilé avec au moins 1 étoile Michelin. Il souhaiterait alors retourner au Kenya ou en Afrique du Sud pour retourner sur les bancs de l’école. En attendant, il partage sa passion pour la cuisine à travers les visites et les itinéraires qu’il concocte pour ses clients.

Margharetportrait de rêveur la girafe qui vole

J’ai rencontré Margharet dans ma chambre d’hôtel. On a eu de suite une vraie sympathie mutuelle dès notre première rencontre. Je rentrais dans ma chambre pensant qu’elle était prête et elle était en train de faire mon lit. Elle m’a de suite dit qu’elle voulait prendre son temps pour faire mon lit afin que je fasse de beaux rêves. Cela m’a de suite fait « tilt » et j’ai souhaité en savoir plus sur cette jeune femme, si sympathique et souriante. Margharet vient d’un petit village au centre de l’Ouganda et a 27 ans. Elle est actuellement femme de ménage dans un des hôtels luxueux de Kampala. Elle rêve d’une autre vie, celle d’avoir de nouveaux et bons amis lui permettant de se faire un autre réseau, et donc d’avoir un autre travail et gagner mieux sa vie. Avec son sourire et son enthousiasme pour la vie, je lui souhaite qu’elle rencontre de nouvelles personnes qui pourraient lui donner de nouvelles opportunités.

Patrick portrait de rêveur la girafe qui vole

Patrick faisait parti de l’équipe pour le bon déroulement de notre séjour. Il est en charge particulièrement des réseaux sociaux de l’Office de Tourisme d’Ougandais. Il a fait ses études dans la communication digitale. C’est un vrai passionné des nouvelles technologies et souhaiterait pouvoir développer la communication en Ouganda, dans les parcs nationaux et réserves avec les compétences qu’il a acquise et créer ainsi dans quelques années sa propre entreprise. En plus d’être un « geek », il adore danser et la musique…et je peux vous dire que c’est un sacré bon danseur ! D’ailleurs, quand je l’ai pris en photo, il ne cessait de bouger pour m’expliquer son rêve le plus cher (d’où le flou de la photo).

Pour chacun de ces Rêveurs que j’ai rencontré au fil de mon voyage, je leur adresserai soit par la poste soit par email leur propre photographie en souvenir de notre rencontre.

J’ai aussi pu rencontrer d’autres personnes de d’autres nationalités lors de mon voyage en Ouganda. Un voyage aux rencontres très cosmopolites. C’était tout aussi « magique » de pouvoir rencontrer autant de nationalités et de belles personnes: Reno du Portugal, Effi d’Israël, Ariane du Canada, Ishta de Tanzanie, Rezowan de Norvège, Dency d’Inde, Ange de Burundi, Lisa d’Afrique du Sud, Emrish d’Ethiopie, Cécile de France (et vivant en Tanzanie) et Florie et Dominique, français et vivant à Kampala depuis quelques années. 

portrait de rêveur la girafe qui vole

Si vous souhaitez les voir de plus près, je vous invite à venir les voir par ICI ou encore par LA !

Comme vous avez pu le voir, j’aime tant faire ces portraits de rêveurs. Cela m’apporte beaucoup de gratitude et de respect pour toutes les personnes que je rencontre et que j’ai tant aimé découvrir un peu plus. Ce voyage en Ouganda a été humainement incroyable et toutes ces personnes me manquent déjà. J’espère pouvoir les revoir un jour et leur souhaite que le meilleur à venir et de jolis rêves à réaliser.

A bientôt donc, pour encore bien d’autres portraits de rêveur. Aujourd’hui, j’en suis près de 80 portraits de rêveurs. Pas mal, non ?

Et une dernière chose, n’oubliez pas, continuez à rêver !

Comments

comments

MarlèneM
La Girafe qui vole est un blog de voyage et d'inspiration, un vrai point de rencontre pour les voyageurs en quête d'évasion, d'informations et de conseils sur des destinations que j'ai visité en Afrique et aux quatre coins du monde.

1 Comment

Leave a Response

CommentLuv badge

Close