Esprit Voyageur(se)sEvénementOh Paris

J’ai découvert l’exposition « La Légende National Geographic » à Paris

655 views
exposition national geographic paris

« Mieux on connaît la planète, plus on veut la protéger »

Voici le credo du National Geographic depuis de nombreuses années.

National Geographic n’est pas qu’un magazine qui nous fait voyager, c’est LE « journal de la planète » qui met en lumière de enquêtes, des reportages approfondis sur des sujets du monde qui sont effectués par de grands reporters et photographes du monde entier. National fête ses 125 ans d’explorations et de voyages et l’exposition retrace donc toutes ses années d’histoires, de secrets, d’aventures, de photographies et des moments forts qu’ont vécus les explorateurs, les aventuriers et reporters de National Geographic.

J’avais déjà parlé du magazine (et de son nouveau « petit frère », le magazine National Geographic Traveler) dans cet article  car j’en suis particulièrement fan depuis longtemps !

Donc, lorsque je découvre sur la page Facebook de National Geographic qu’une nouvelle exposition vient d’être lancée sur Paris…je me suis dit qu’il ne fallait pas que je la loupe ! J’y suis donc allée le lendemain du jour de son lancement. Je ne pensais pas en faire un article sur le blog mais j’ai tellement été fasciné par cette exposition que je me devais de partager avec vous quelques clichés et vous donner envie d’y aller à votre tour !

Alors, ça donne quoi l’expo ?

L’exposition a été baptisé « LA LEGENDE NATIONAL GEOGRAPHIC » et est en partenariat avec le Muséum National d’Histoire Naturelle exposition national geographic paris

Quand ? Du 3 mai au 18 septembre 2017

Où ? Dans la Nef de la Galerie de Minéralogie et de Géologie du Jardin des Plantes, au 36 rue Geoffrey Saint Hilaire (Paris 5ème). Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h

exposition national geographic paris
Grande serre du Jardin des Plantes

Quoi ?

C’est donc une exposition avec plus de 100 photos qui retracent les 125 ans d’exploration et de voyages de National Geographic.

La mise en scène est vraiment bien faite et nous emmène dans 6 différentes « sections » qui retracent :

  • « Plus loin, plus haut, plus profond »
  • « Sur la piste des mondes disparus »
  • « Le temps des épopées »
  • « L’aventure photographique »
  • « Approcher le monde animal »
  • « Portraits iconiques de National Geographic »exposition national geographic paris

Combien ?

Voici à titre informatif les tarifs pour découvrir l’exposition.

  • Plein tarif : 12 €
  • Tarif réduit : 8 €

Vous pouvez acheter vos billets ICI 

Pourquoi j’ai tant aimé l’exposition

Comme vous le savez (peut-être ?) déjà, j’adore la nature et je suis fascinée par le monde animal. J’aime pouvoir à ma petite échelle sensibiliser les personnes, transmettre des messages d’espoir ou au contraire pousser « un cri de cœur » pour montrer que notre environnement, notre Terre est belle mais qu’elle « souffre » et que chacun peut apporter un changement (en évitant par exemple de consommer de l’huile de palme) et y mettre du sien pour la préserver à son échelle (si, si on peut le faire!).

A travers les diverses « sections » que j’ai découvert tout au long de l’expo, je me suis sentie transportée…et ça faisait bien longtemps que je n’avais pas vu une telle exposition et qui m’a fait du BIEN ! En plus, j’y ai découvert des clichés que je ne connaissais pas, dont certains avaient été pris au tout début du XXème siècle. Incroyable !

J’ai aimé la mise en scène de l’exposition avec des clichés qui font plonger les visiteurs au cœur des océans comme la photo du grand requin blanc ou encore de la jungle avec le documentaire dédié à Jane Goodall et à Diane Foley.exposition national geographic paris

…ou encore la photo d’un groupe de narvals qui « se rassemble en masse près de la banquise arctique pour chasser un banc de morues ». Une photo prise et immortalisée par le talentueux Paul Nicklen. Je je trouve cela fascinant.

exposition national geographic paris

L’exposition est bilingue (français / anglais) c’est donc bien pensé !exposition national geographic paris

Aller à cette exposition, c’est donc d’une certaine manière, mieux connaître le monde, découvrir la planète, comprendre le monde d’hier et d’aujourd’hui et s’émerveiller devant des photographies extraordinaires, des aventures humaines uniques (comme la marche sur la Lune, la découverte du site du Machu Picchu  en 1911).exposition national geographic paris

« Explorer la planète puis…Raconter ce qu’on a vu » (National Geographic)

Des photos qui m’ont marqué (à jamais)

Je vous dévoile une petite sélection des photos qui m’ont vraiment marqué et touché au fil de l’exposition

La photo unique du Palais de Tokyo, prise au début du XXème siècle

exposition national geographic paris

La grotte aux cristaux géants de sélénite – Mexique, 2008 par Carsten Peter

« Dans le désert de Chihuahua, la grotte de Naica offre de fantastiques structures en cristaux de sélénite, qui peuvent atteindre une dizaine de mètres de long. L’explorer n’est pas une mince affaire : la température qui avoisine 58° avec un taux d’humidité de 100%. Combinaison réfrigérante obligatoire pour éviter la crise cardiaque. Carsten Peter ne peut travailler sur place que cinquante minutes, lui-même et son matériel photo étant au bord de rendre l’âme ».exposition national geographic paris

Un ours kermode en train de se repaître dans une forêt de Colombie-Britannique – Canada, 2011 par Paul Niclen

« Malgré ses poils blancs, l’ours kermode – ou ours esprit – est bel et bien un ours noir. La couleur de son pelage est causée par une anomalie génétique transmise de génération en génération ».exposition national geographic paris

Jeune Afghane aux yeux verts – Afghanistan, 1984 par Steve McCurry

« Le portrait de cette orpheline de 13 ans, Charbat Gulla, symbolise à lui seul la détresse du peuple afghan qui doit fuir face à l’avancée des troupes soviétiques. Quand le reportage « le long de la frontière afghane » paraît, en juin 1985, l’Afghane aux yeux verts fait la une du magazine. Son expression « résumait l’horreur » dont le pays était victime, notera Steve McCurry ».exposition national geographic paris

L’arche photographie de Joël Satore

Dans le cadre de son projet, « Arche photographique », initié en 2006, Joel Sartore a immortalisé plus de 5.600 animaux menacés. Le but ? Alerter l’opinion publique sur leur sort. « C’est une folie de croire que nous pouvons détruire une espèce et un écosystème sans que l’humanité en soit affectée. Quand nous sauvons des espèces, c’est nous-mêmes que nous sauvons », explique Joel Sartore.exposition national geographic paris

Je suis déjà Joel Sartore, un photographe américain de renom, sur Instagram …et partage avec vous deux de ses derniers clichés que je trouve vraiment époustouflants…n’est-ce pas ?

An ocelot at @TheOmahaZoo in #Nebraska. #PhotoArk! #cat #photooftheday #joelsartore

Une publication partagée par Joel Sartore- Photo Ark (@joelsartore) le

A critically endangered, six-week-old female baby gorilla at the Cincinnati Zoo. #joelsartore #photoark #beautiful #photooftheday #baby #endangered

Une publication partagée par Joel Sartore- Photo Ark (@joelsartore) le

Autres idées d’expositions à faire à Paris

Il y a bien de d’autres expositions à découvrir à Paris durant les prochaines semaines ! Voici ma petite sélection rien que pour vous.

« Espèces d’Ours »

Lors de l’exposition National Geographic, j’ai découvert l’exposition en plein air avec des clichés incroyables d’ours dans le Jardin des Plantes. L’exposition « Espèces d’Ours » se tient jusqu’au 19 juin prochain à la Grande Galerie d’Evolution. A découvrir pour une vraie immersion dans le pays des ours.exposition plein air paris ours jardin des plantes exposition plein air paris ours jardin des plantes exposition plein air paris ours jardin des plantes exposition plein air paris ours jardin des plantes

« L’Afrique des Routes»

J’ai pu découvrir il y a quelques semaines l’exposition temporaire « l’Afrique des Routes » au Musée du Quai Branly. Découvrir un continent, l’Afrique « à la croisée des chemins et du métissage ». C’est jusqu’en novembre prochain et l’exposition est riche en couleurs avec des pièces uniques et vraiment exceptionnelles.exposition l'Afrique des routes paris quai branly exposition l'Afrique des routes paris quai branly exposition l'Afrique des routes paris quai branly exposition l'Afrique des routes paris quai branly

Afriques Capitales à la Villette

L’Afrique est encore mis à l’honneur jusqu’au 28 mai prochain avec une exposition d’artistes contemporains africains à la Villette. Une exposition apparemment riche en photos, vidéos, sculptures et sons sur le thème du continent africain que je vais avoir la chance de découvrir d’ici peu !

« Art/Afrique, le nouvel atelier »

C’est une toute nouvelle exposition qui se tient à la Fondation Louis Vuitton (jusqu’au 28 août prochain) avec deux expositions : « Les Initiés » et « Etre là » qui reflètent l’effervescence et le dynamisme de la scène artistique du continent africain

Si vous souhaitez découvrir d’autres photos à couper le souffle, je vous invite à cliquer ICI …et vous souhaite belle évasion à chacun de vous les girafons !

Et vous quel a été votre dernier coup de cœur d’exposition ? Et quelle sera votre prochaine exposition à Paris ou ailleurs ?

N’hésitez pas à commenter pour nous donner pleins d’idées d’activités à vivre !

Mots clés qui ont permis aux internautes de découvrir cet article:

  • billets d\expo photoNational Géographic à paris jardin des plantes 2017
  • expo national géographique
  • exposition national geographique
  • legende national geographic tarif
  • l\exposition des photos de National Geographique

Comments

comments

MarlèneM
La Girafe qui vole est un blog de voyage et d'inspiration, un vrai point de rencontre pour les voyageurs en quête d'évasion, d'informations et de conseils sur des destinations que j'ai visité en Afrique et aux quatre coins du monde.

Leave a Response

CommentLuv badge

Close